/finance/business
Navigation

Ubisoft Montréal hérite de la franchise «For Honor»

A man walks past a Ubisoft logo at the 2014 Electronic Entertainment Expo, known as E3, in Los Angeles
Photo Archives / Reuters

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le studio de jeu vidéo Ubisoft Montréal hérite de la nouvelle franchise «For Honor», un jeu de guerre et d'épées.

L'annonce a été faite lundi soir dans le cadre de la conférence de jeu vidéo E3 à Los Angeles.

Des chevaliers, vikings et samouraïs se battront sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Les joueurs se font promettre de choisir leur guerrier, en version solo ou multijoueur.

«C'est un jeu qui frappe très fort dans l'imaginaire des joueurs, a affirmé Yannis Mallat, directeur général. On retrouve trois factions légendaires qui se battent entre elles. Nous avons su recréer l'adrénaline d'un champ de bataille.»

La création du jeu a déjà nécessité des années de recherche et développement. «Nous avons une équipe qui avait ce défi à cœur. Il a fallu recréer le maniement de l'épée avec la manette de jeu, pour s'immerger dans une action assez intense.»

La création de la nouvelle franchise est possible grâce à la popularité des séries télévisées «Vikings» et «Game of Thrones».

Yannis Mallat a souligné «la maturité de l'audience pour ce genre de contenu, qui serait peut-être moins bien passé il y a quelques années. Les amateurs seront bien servis avec ‘For Honor’.»

Ubisoft refuse toutefois de s'avancer sur la date de lancement du jeu.

«Nous en saurons plus bientôt, a soutenu M. Mallat. Aujourd'hui, le principal objectif est d'avoir un maximum de joueurs qui viennent jouer. Nous permettrons à nos plus grands fans de le tester en primeur. Ubisoft a invité 45 d'entre eux, toutes dépenses payées, à assister à cet E3 et à l'essayer.»