/finance/news
Navigation

Les Canadiens sont à l'aise avec leur endettement

Coup d'oeil sur cet article

Le niveau d'endettement est inégalé au pays à 165 % du revenu, mais les deux tiers des Canadiens sont à l'aise avec leur situation financière.

Selon un sondage effectué pour le compte de la Banque CIBC, 66 % des gens n'ont pas de problème avec leurs dettes. Les autres sont inconfortables avec les chiffres qu'ils voient.

Environ 25 % des répondants disent qu'ils seraient prêts à emprunter davantage si nécessaire, alors que 31 % ont alourdi leurs dettes dans la dernière année.

Les motifs qui peuvent mener à de nouveaux emprunts sont l'achat d'une nouvelle voiture, de vacances ou des travaux à la maison.

«L'endettement des ménages se trouvant encore à des sommets historiques, il est important que les Canadiens conservent la maîtrise de leurs créances», dit Christina Kramer, vice-présidente à la direction des Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises à la Banque CIBC.

«Gérer ses dettes ne signifie pas seulement faire ses paiements à temps, ajoute-t-elle. C'est aussi le fait de chercher à atteindre des objectifs à long terme, comme épargner en vue de la retraite.»

La vision de l'endettement a aussi été couverte par les questions du sondage. Environ 67 % des gens croient que l'endettement n'est pas un problème, tant que la gestion est bonne. Par contre, 28 % des personnes sondées préfèrent éviter de tomber dans le rouge.

La Banque CIBC suggère d'élaborer un budget, à l'aide d'un conseiller si nécessaire, avec une stratégie de remboursement qui réduit les frais d'intérêt. Et, surtout, de respecter le plan.

Le sondage a été réalisé du 5 au 8 juin auprès de 3013 adultes par la maison Forum Angus Reid. La marge d'erreur est de 2,08 %.