/news
Navigation

[PHOTOS] 75 000 spectateurs au Spectacle aérien international de Bagotville

Coup d'oeil sur cet article

Pour la deuxième journée de la 62e édition du Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB), on attend 40 000 spectateurs ce qui permettra d’atteindre si Dame nature collabore l’objectif de 110 000 que s’est fixée l’organisation.

Outre les classiques comme l’impressionnante chorégraphie des Snowbirds ou encore le survol à basse altitude des CF-18, le SAIB propose plusieurs nouveautés.

Nouveau record de feu

Le SAIB a battu son propre record du plus long mur de feu au Canada. Les CF18 ont bombardé le sol déclenchant un impressionnant mur de feu de 6100 pieds, soit environ 1000 pieds de plus qu’en 2013. L’organisation du SAIB nous confirme que les visiteurs qui se rendront sur le site dimanche pourront voir un mur de feu encore plus long. «On vous garantit au moins 6200 pieds et peut être jusqu’à 6500 pieds», confirme Éric Gagnon, directeur des communications.

Ennemis sous contrôle

L’intervention massive de militaires pour placer hors de combat l’ennemi fait partie des nouveautés de l’édition 2015 du SAIB. Aidés de six avions CF18, quatre hélicoptères Griffon et de véhicules blindés, une quarantaine de militaires de Val-Cartier ont débarqué mitraillettes à l’épaule en terrain ennemi. Après avoir bombardé la zone de combat, les militaires ont pris d’assaut les «bunkers» pour maîtriser les ennemis qui n’ont pas résisté à leur arrestation.

Acrobate du ciel

Kent Pieth, un pilote acrobate a ravi la foule. Sa prestation s’ajoute aux nouveautés du SIAB. Il a fait sourciller à plusieurs reprises les visiteurs aux commandes de son avion jaune et rouge. Le pilote qui a visité en 2014 une vingtaine de villes aux États-Unis et au Canada effectue en plein vol des cascades audacieuses. De l’arrêt de son moteur à l’atterrissage sur le toit de son véhicule récréatif en passant par un touché au sol avec une aile, la prestation de ce pilote entraîne de vives réactions de la foule.

Le plus rapide a monde

Le Flash Fire Jet truck, une camionnette Chevrolet munie d’un réacteur de chasseur militaire de 12 000 chevaux a atteint 375 km sur la piste de l’aéroport de Bagotville. Trois fois plus rapide qu’un avion de chasse F-15, le pilote de l’état du Missouri subit une force d’accélération de 6g. Le coût d’origine du moteur du véhicule d’un million de dollars démontre une puissance sans égale.

Marche sur les ailes

Carol Pilon, la seule canadienne à pratiquer la «marche sur ailes» est de retour au SAIB. L’ingénieure de formation est l’une des trois seules personnes en Amérique du Nord à exécuter ce type de manœuvre. Propriétaire de son avion rouge, elle de glisse sur les ailes pendant que le pilote effectue des passages aux dessus des spectateurs. Une prestation audacieuse que les spectateurs peuvent voir au milieu de l’après-midi.

Écrasement d’un Cessna; deux blessés

Un hélicoptère de sauvetage Griffon de la Base militaire de Bagotville a dû interrompre sa prestation au Spectacle aérien international de Bagotville (SAIB) pour secourir deux personnes qui ont été blessées à la suite d’un écrasement d’un avion Cessna. Vers 12h35 l’équipe de secours d’est envolé pour se rendre au Lac Manouane situé sur les Monts-Valin. Les deux individus ont été récupérés et conduits à l’hôpital pour y soigner des blessures mineures.

Au sol

En plus d’assister aux nombreux spectacles, les visiteurs qui se rendent à la 62e édition du SAIB ont la possibilité de voir au sol des avions et hélicoptères des Forces canadiennes. On peut même embarquer à bord de certains modèles. Également, sur place, on retrouve des bombardiers d’eau (CL-415) du Gouvernement du Québec, un détachement des Forces armées canadiennes avec campement, véhicules, champ de tir virtuel et véhicules blindés. Les jeunes enfants peuvent profiter de jeux gonflables et de l’animation dans la zone spécialement aménagée pour eux.