/lifestyle/family
Navigation

Comment retirer une tique

Weterynarz wyciga kleszcze, pies na zabiegu
Photo Fotolia Il faut bien examiner le pelage de votre chien si vous vous rendez dans des endroits à risque. Si vous apercevez une tique, retirez-la avec des pinces.

Coup d'oeil sur cet article

Lors de ma chronique précédente, nous avons vu comment faire pour éviter le plus possible les rencontres avec des tiques. Mais s’il fallait que l’une d’entre elles se fixe sur votre animal, comment procéder pour la retirer?

D’abord, il faut s’en apercevoir! Je vous rappelle que les nymphes et les larves de tiques sont relativement très petites (entre 0,5 et 1 mm). Donc, il faut faire un examen minutieux de la peau de votre animal dès son retour d’une promenade dans une zone à risque. On regarde partout sur son corps, tassant son pelage délicatement avec ses doigts. Un peigne fin peut aussi aider. Les tiques sont plus souvent sur la tête des animaux, près des oreilles, dans le cou et sur ses pattes.

Si vous sentez ou voyez une petite bosse plus ou moins dure, qui ressemble à une verrue (de couleur rougeâtre, noirâtre, grisâtre ou brunâtre), regardez bien en dessous, tout près de la peau. Si vous voyez des paires de petites pattes bouger, c’est une tique. Attention! Il faut la retirer le plus rapidement possible, car la transmission de la maladie de Lyme par la tique se produit après un repas de plus de 24 ou 48 heures. Certaines tiques, les plus petites, ont tendance à s’invaginer dans la peau. Elles sont plus difficiles à voir et à enlever.

6 étapes pour retirer une tique

  1. Mettre des gants. On ne devrait pas manipuler les tiques à mains nues à cause du risque de transmission de la maladie de Lyme;
  2. Prendre une pince à bouts fins et pointus (pince à sourcils);
  3. Saisir la tique par sa tête, le plus près possible de la peau de l’animal en évitant de presser sur son abdomen (son corps), car cela augmente les chances de transmission de la bactérie;
  4. Exercer une traction, doucement, de façon constante et perpendiculaire, et ce, jusqu’à ce que la tique lâche prise;
  5. S’assurer que les pièces buccales (le dard, si on peut dire) de la tique ne soient pas restées dans la peau de votre animal, car cela peut causer des démangeaisons;
  6. Il faut éviter d’écraser le corps de la tique avec la pince ou les doigts, car on augmente les chances de transmission de la maladie de Lyme.

Que faire de la tique après ?

  1. Placez la tique retirée dans un contenant qui ferme de façon étanche, comme un contenant de pilules vide;
  2. Désinfectez la plaie et lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon;
  3. Inscrivez sur le calendrier la date et l’emplacement de la morsure pour consultation ultérieure. N’oubliez pas que les symptômes de la maladie de Lyme apparaissent généralement au moins 8 semaines plus tard chez un animal;
  4. Consultez votre vétérinaire, soit pour faire identifier la tique sur le champ, pour faire un test de dépistage si des symptômes de la maladie de Lyme apparaissaient ou pour commencer un traitement aux antibiotiques.

Trop compliqué pour vous?

Si vous n’êtes pas à l’aise de retirer vous-même la tique, voyez votre vétérinaire ou son technicien en santé animale. Ils sont équipés et n’ont pas froid aux yeux!

Brèves

Mon coup de cœur vétérinaire

Kitti

Kitti est une femelle pitbull croisée boston terrier de 2 ans. On dirait que pour elle, la vie est faite pour courir après des balles, recevoir des caresses et lécher des visages. Elle saute vraiment très haut et répond bien aux demandes de base. Une famille sans autre chien est demandée pour cette gentille puce. C’est une chienne parfaite pour qui a du temps pour jouer, ou qui aimerait faire de l’agilité, ou mille et un tours. Kitti est vaccinée, vermifugée, micropucée et stérilisée. Venez la visiter du samedi au mercredi de 12 h à 16 h et du jeudi au vendredi de 12 h à 19 h. Pour nous joindre, vous pouvez appeler au (450) 463-7090 ou venir nous voir au 1470 rue de Coulomb à Boucherville.