/entertainment/music
Navigation

Marjo regrette d’avoir méprisé la relève musicale

Marjo regrette d’avoir méprisé la relève musicale
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La chanteuse Marjo regrette d’avoir qualifié de "plate" la relève musicale québécoise.

En entrevue au Journal au mois de mai, Marjo avait affirmé que la musique offerte par la relève en 2015 manquait de «de pétards, de flammèches».

Joint par le Journal plus tôt cette semaine, alors qu’elle est en pleine tournée estivale, la chanteuse a admis qu’elle regrettait ses paroles, en précisant qu’elle était dans une «mauvaise journée et un mauvais état d’âme».

«C’est ridicule. La relève, il y en a et il y en aura tout le temps. J’en fus moi-même!» a-t-elle lancé, sans vouloir commenter davantage.

Comparution reportée

Arrêtée pour conduite avec les facultés affaiblies en décembre 2014, Marjo indique avoir demandé un report de son dossier, pour pouvoir donner ses spectacles comme prévu, cet été.

Elle affirme que son dossier a été reporté au mois de janvier 2016. «J’ai trop un été chargé, on va attendre au mois de janvier», a-t-elle fait savoir.

Sa cause avait été reportée au mois de juin, au palais de justice de St-Jérôme. La chanteuse fait face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies et délit de fuite.

Le jour de Noël 2014, Marjo a fait une collision avec un autre véhicule à Laval, avant de prendre la fuite, alors qu’elle avait consommé de l’alcool.

Selon les informations de TVA Nouvelles, la chanteuse aurait conduit avec près de deux fois la limite permise d’alcool dans le sang.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.