/sports/hockey
Navigation

Roy souhaite une expansion à Québec

L’entraîneur de l’Avalanche voit d’un bon oeil l’annonce de cette semaine

Patrick Roy (à droite) et Joe Sakic entourent le premier choix au repêchage de l’Avalanche du Colorado, Mikko Rantanen, vendredi dernier à Sunrise, en Floride.
PHOTO AFP Patrick Roy (à droite) et Joe Sakic entourent le premier choix au repêchage de l’Avalanche du Colorado, Mikko Rantanen, vendredi dernier à Sunrise, en Floride.

Coup d'oeil sur cet article

SUNRISE | Le fait que le processus d’expansion soit officiellement enclenché dans la Ligue nationale de hockey a redonné espoir aux amateurs de hockey de Québec. Pour Patrick Roy, il s’agit d’un pas dans la bonne direction en vue du retour d’une concession dans la Vieille Capitale.

L’entraîneur-chef et vice-président aux opérations hockey de l’Avalanche du Colorado n’a jamais caché qu’il était en faveur d’un retour du hockey dans la ville où il a grandi. «L’annonce que le processus d’expansion est en marche est une bonne nouvelle pour la Ligue, mais surtout une bonne nouvelle pour Québec», a-t-il répété en entrevue avec Le Journal, en marge du repêchage de la LNH à Sunrise en Floride.

Bonne candidature

Roy a eu deux villes d’adoption au cours de sa carrière: Montréal et Denver. Québec est toutefois la ville où il a disputé son hockey mineur, mais également où il a passé les dix années suivant sa retraite de la compétition, quand il s’est joint aux Remparts.

Il sait donc pertinemment que les partisans de hockey de Québec seront au rendez-vous, et il souhaite que leur souhait se réalise plus tôt que tard.

«Québec s’est dotée d’un nouvel amphithéâtre à la fine pointe de la technologie et je sais que beaucoup de gens ont le projet [du retour de la LNH à Québec] très à cœur. J’espère que la LNH ira de l’avant dans le dossier, je serais fier pour Québec que ça fonctionne.»

Grigorenko heureux

Par ailleurs, Mikhail Grigorenko voit d’un bon œil la transaction qui l’a fait passer des Sabres à l’Avalanche, vendredi, un échange impliquant entre autres Ryan O’Reilly.

Grigo retrouvera Roy, qui l’a dirigé avec les Remparts de Québec.

«C’est un honneur de joindre une organisation menée par Joe Sakic et Patrick Roy, ce sont des légendes du sport. Je n’ai jamais vu un entraîneur aussi dédié que Patrick. Il arrivait au Colisée avant tout le monde et y était toujours lorsque je terminais mes cours d’anglais en après-midi. Quand tu as un entraîneur aussi dédié, ça motive tout le monde dans l’aréna. Je suis très excité de joindre ma nouvelle équipe», a reconnu le Russe de 21 ans, lors d’un échange de courriels avec Le Journal, hier.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.