/news/currentevents
Navigation

Un nouvel acteur dans l’industrie du chocolat à Québec

Coup d'oeil sur cet article

L'industrie du chocolat comptera un nouvel acteur à Québec, avec l’ouverture prochaine de Chocolato — bar à chocolat et crème glacée, dans le secteur de Sainte-Foy.

Située dans l’ancien Presse Café, sur le boulevard Versant Nord, la future «crèmerie-tremperie», qui ouvrira ses portes au mois d’août, sera également spécialisée en desserts chocolatés.

«On veut aussi développer tous les côtés du chocolat, que ce soit les fondues, truffes, bonbons, brochettes de fruits, etc.», a indiqué le copropriétaire, André-François Blanchette.

«On veut que ce soit l’endroit pour aller prendre le dessert après un souper. Il y aura des foyers extérieurs. On veut créer une ambiance chaleureuse, réconfortante», a indiqué le copropriétaire André-François Blanchette.

Ouvert à l’année

Le nouveau commerce sera ouvert à l’année. «On voulait un peu corriger le point faible des crèmeries existantes, soit le fait que c’est saisonnier», a expliqué celui qui possède aussi le Société Cuisine & Mixologie, dans la pyramide de Sainte-Foy.

Le copropriétaire affirme qu’une «croissance rapide» vers le reste de la province, mais également aux États-Unis, est dans les cartes. «Il y a une possibilité de franchises à court terme. On voudrait même aller développer du côté des États-Unis.»

Tout comme leur compétiteur direct, Chocolats Favoris, les propriétaires de Chocolato songent déjà à implanter leurs produits dans des supermarchés de la région. «Nous sommes sur le point de conclure une entente avec un gros joueur du marché de l’alimentation», a affirmé M. Blanchette.

De leur côté, les propriétaires de Chocolats Favoris préfèrent ne pas commenter l’arrivée de Chocolato dans le marché de Québec. «Ça va très bien présentement, on garde le même plan de match», a indiqué Charles Auger, directeur général de la production de l’entreprise, qui procédait à l’ouverture d’une 13e succursale à Repentigny, dimanche.
 
Par ailleurs, Chocolats Favoris ouvrira une fabrique, ainsi qu’un centre de recherche et développement estimée à 3,6 M$ dans le parc industriel Armand-Viau, en septembre. Selon M. Auger, l’entreprise, qui vise un chiffre d’affaires de 100M$ d’ici 2020, sera propulsée à l’extérieur du Québec l’an prochain, puis à l’international en 2017. Il ajoute que la possibilité d’aller en bourse fait également toujours partie des plans.