/entertainment/tv
Navigation

Les chefs! La brigade: Transformation réussie

Les chefs!
Photo Courtoisie Chantal Fontaine prend la relève à l’animation de l’émission Les chefs! Elle sera accompagnée par les juges Anne Desjardins et Stéphane Modat.

Coup d'oeil sur cet article

Pas toujours facile de revamper une téléréalité après plusieurs saisons. Parfois ça fonctionne (The Apprentice), parfois ça échoue (So You Think You Can Dance). Mais pour Les chefs, on peut parler d’une métamorphose réussie.

Nouvelle formule (par équipes), nouvelle animatrice (Chantal Fontaine), nouveaux juges (Anne Desjardins et Stéphane Modat)... Les transformations en profondeur donnent un ­sérieux coup de fouet au rendez-vous, qui a entamé lundi sa sixième saison à Radio-Canada.

À première vue, cette refonte en profondeur était plutôt optionnelle, mais après avoir regardé le premier épisode des Chefs! La brigade, on réalise qu’effectivement, la sauce avait besoin d’être brassée.

Cette idée de séparer les aspirants-chefs en deux clans dynamise la formule. Cet été, la cuisine n’est plus un sport individuel, mais un sport d’équipe. Une nouveauté qui devrait plaire aux amateurs de mélodrame, parce qu’en encourageant de cette façon les interactions entre concurrents, les producteurs favorisent également la naissance de tensions. La solidarité est toujours présente, mais un conflit de temps à autre, ça ajoute du piquant au menu.

Juneau vole le show

Du côté des juges, le charismatique Martin Juneau a volé la vedette à Anne Desjardins et Stéphane Modat dans l’épisode de lundi. Ayant animé le magazine culinaire Les prix Juneau à V en 2014, le chef propriétaire du Pastaga est habitué aux caméras de télévision. Son aisance apporte une plus-value au concours. On aurait pris ses petits clins d’œil complices aux candidats pendant 10 semaines, mais hélas, il n’était ­invité que pour lancer la saison.

Anne Desjardins et Stéphane Modat font néanmoins du bon travail comme juges et mentors. Leurs commentaires diffèrent de ceux de Normand Laprise, Pasquale Vari et Jean-Luc Boulay, qui finissaient souvent par répéter la même chose après plusieurs saisons en poste.

Extra bacon

Succédant à Julie Bélanger et Élyse Marquis, Chantal Fontaine navigue dans cet univers comme une vraie pro. Seule aux commandes (le contrat de Daniel Vézina n’ayant pas été renouvelé), la comédienne allie parfaitement décorum et empathie, en plus d’amener sa petite touche de drame quand l’occasion s’y présente.

Quant aux candidats, nous garderons un œil sur Elliot, pour qui la vie est «extra, extra, extra bacon» et Roxanne, une autodidacte de Chicoutimi qui réussit l’exploit de citer Obélix («Quand l’appétit va, tout va») dans sa présentation d’une quinzaine de secondes.

► ICI Radio-Canada Télé présente Les chefs! La brigade les lundis à 20 h.