/sports/soccer
Navigation

Alexandra Brunelle sauve le Dynamo

Un penalty procure une victoire de 1-0 sur New York

Marie-Mychèle Métivier (à gauche), du Dynamo, n’a jamais perdu le ballon de vue, hier soir, au Séminaire Saint-François.
photo simon cliche Marie-Mychèle Métivier (à gauche), du Dynamo, n’a jamais perdu le ballon de vue, hier soir, au Séminaire Saint-François.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-AUGUSTIN | Alexandra Brunelle a choisi le bon moment pour marquer son premier but de la saison.

À la 84e minute de jeu, le milieu de terrain du Dynamo de Québec, de la W-League, a touché à la cible à la suite d’un penalty donnant la victoire à son équipe sur le Magic de New York, au compte de 1 à 0.

Avec deux parties à disputer, le Dynamo (7-1-2) consolide donc sa priorité au sommet de la section Nord-Est. Il s’est d’ailleurs assuré l’avantage du terrain pendant les séries.

À la 56e minute, Marie-Christine Gauthier, du Dynamo, est venue bien près de briser la glace, mais son coup franc a touché la barre transversale. À la 84e minute, Marie-Mychèle Métivier s’est fait faucher dans la zone de réparation menant au penalty de Brunelle. «Lorsque la joueuse de New York m’a touchée, c’est certain que je tombais, a mentionné celle qui, sur le coup, a été victime d’une blessure à la cheville. Je devrais toutefois être de retour pour le prochain match, mercredi», espère-t-elle.

AUCUNE CLASSE

Au terme de la rencontre, l’entraîneur du Magic a refusé de serrer la main à Marc Mounicot, celui du Dynamo. Il a aussi ordonné à ses protégées d’ignorer les Québécoises, ce qui n’a pas plu à l’état-major du Dynamo.

«Le match s’est déroulé dans un climat pourri, a pesté Mounicot. C’est complètement inadéquat de la part d’un entraîneur de refuser de serrer la main à l’autre équipe. J’ai déjà dirigé contre lui et laissez-moi vous dire qu’il n’a aucune classe. J’ai traversé afin de serrer la main aux deux Japonaises, mais le coach n’a pas apprécié.

«Quant au match, ça n’a pas été notre meilleur. Ce soir [hier], nous étions à court de miracles et de joueuses. En plus des six joueuses se trouvant aux Universiades, Gabrielle Carle a dû déclarer forfait en raison de la maladie.»

En fin de compte, le but de Brunelle sauvera un voyage à New York puisque les séries auront lieu à Québec.

«Helder Duarte [l’adjoint de Mounicot] m’a dit que j’ai enfilé un but à 6000 dollars [le coût d’un voyage à New York]. Puisque nous disputerons les séries à la maison, ça permettra aux filles se trouvant aux Universiades de se reposer un peu. Ça nous donnera une chance supplémentaire.»

UNIVERSIADES

Aux Universiades, qui se tiennent en Corée du Sud, le Canada a eu raison de l’Afrique du Sud au compte de 2 à 0. La gardienne Marie-Joëlle Vandal, du Dynamo, a enregistré le jeu blanc. Les Canadiennes comptent deux victoires en autant de sorties.