/spsections/news
Navigation

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC – Deux ans après le drame de Lac-Mégantic, une marche de solidarité en appui à la communauté a eu lieu samedi après-midi pour dénoncer «le retour du pétrole sale en janvier 2016».

L’événement était organisé par Carré Bleu Lac-Mégantic, un mouvement citoyen et pacifiste qui réclame plus de transparence dans la reconstruction de la ville de Lac-Mégantic.

Les organisateurs déploraient le retour probable des wagons-citernes dans la ville en 2016. «Non au pétrole sale et oui à notre quiétude, notre sécurité et notre dignité», ont-ils résumé.

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

La municipalité a confié à la firme Aecom la réalisation d’une étude de faisabilité sur les coûts de construction d'une voie ferroviaire de contournement. Les conclusions ne seront toutefois pas connues avant trois ans.

Sur la page Facebook de la marche, plusieurs résidents de Lac-Mégantic et sympathisants de la cause sont d’avis que le bien-être de la population devrait passer avant le pétrole.

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

Les participants, dont certains vêtus du blanc symbolique de pureté, se sont rassemblés vers 13 h dans le stationnement de la polyvalente Montignac. Après la marche, un événement festif était prévu au Musi-Café en compagnie, entre autres, de Domlebo et JiCi Lauzon.

«Au nom de quoi risquer une autre tragédie ferroviaire? a demandé JiCi Lauzon dans un communiqué. Des millions de litres de pétrole vont menacer chaque jour l’équilibre de nos cours d’eau, la sécurité de nos villes et villages et l’intégrité de nos terres agricoles. La santé et la sécurité de la population doivent passer devant la santé économique de l'industrie pétrolière.»

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

Outre des particuliers, il y avait des organisations comme l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) ou le Parti vert du Canada, qui organise une campagne pour bloquer le transport de produits pétroliers par train au Québec.

«Nous marchons aujourd’hui en signe de solidarité envers les habitants de Mégantic afin de souligner notre opposition à la réouverture des rails au passage de trains remplis de pétrole dans la municipalité de Mégantic», avait souligné Daniel Green, chef adjoint du Parti vert.

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

Tout comme M. Green, l’organisateur de la marche, Jonathan Santerre, soutient qu’il est impératif de construire une voie de contournement qui passe à l’extérieur de Mégantic. «Le retour du pétrole a des impacts psychosociaux, a-t-il dit. Les chocs post-traumatiques ne sont pas terminés.»

Par ailleurs, l’organisme 350.org organise dans plusieurs villes à travers le Canada des événements pour sensibiliser la population à l’expansion de l’industrie des sables bitumineux.

Marche contre le transport du pétrole à Lac-Mégantic
GILLES THIBODEAU/AGENCE QMI

Triste anniversaire

Le 6 juillet 2013, un train de la compagnie ferroviaire Montreal, Maine & Atlantic (MMA) rempli de pétrole brut en provenance du Dakota du Nord, à l’arrêt et laissé sans surveillance pour la nuit à Nantes, une localité située à une douzaine de kilomètres des lieux du drame, a recommencé à rouler et a dévalé à vive allure une pente pour ensuite dérailler dans le centre-ville de Lac-Mégantic, entraînant la mort de 47 personnes dans l’explosion des wagons-citernes.

Pour l’anniversaire de la tragédie, la Ville de Lac-Mégantic a invité les citoyens à se rassembler sur le parvis de l’église Sainte-Agnès pour une minute de silence à la mémoire des victimes de la catastrophe.

Le moment sera marqué par 47 coups de cloche. Le drapeau de la Ville sera en berne et les travaux de décontamination seront suspendus pour l’occasion.

«C’est une démarche sobre qui répondra sûrement aux besoins de plusieurs citoyens», a expliqué dans un communiqué la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche.

Dimanche, une messe sera également dédiée aux victimes, également à l’église Sainte-Agnè

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.