/finance/news
Navigation

Un jugement affecte-t-il votre cote de crédit?

Bloc Justice
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La cote de crédit est en quelque sorte une image de nos habitudes de remboursement. C’est comme si tout au long de notre vie on examine notre capacité à rembourser nos emprunts dans les délais.

La raison d’être de cette fameuse cote de crédit est de déterminer le risque que nous représentons pour des prêteurs. La formule est simple: plus nous repayons nos emprunts dans les délais, meilleure est notre cote de crédit.

Vous avez sûrement déjà entendu parler d’Equifax et de TransUnion, qui sont les principales agences d’évaluation du crédit au Canada. Ce sont elles qui vous attribuent une note sur vos habitudes de remboursement.

L’impact d’un jugement sur votre cote de crédit

Dans les documents qui servent à établir votre cote de crédit, on retrouve tous les jugements rendus contre vous, puisque ceux-ci sont publics. Ainsi, le nombre de jugements et les montants de condamnation influenceront directement votre cote de crédit.

Vu l’impact négatif d’un jugement, si vous êtes poursuivie pour une somme d’argent que vous considérez ne pas devoir (en tout ou en partie), défendez-vous! En effet, certains jugent qu’il n’est pas nécessaire de se défendre en cas de poursuite contre eux puisqu’ils n’ont pas d’actifs à leur nom. Or, un jugement peut être rendu contre vous, à tort ou à raison, et ce, du simple fait de ne pas comparaître.

Ce jugement en plus d’être valable pour une période de dix ans, influencera votre cote de crédit. Vous pourriez ainsi avoir plus de difficulté à emprunter pour l’achat d’une maison, d’une voiture ou même d’une simple marge.

Si d’aventure, un jugement est inscrit sur votre cote de crédit, vous devez savoir que pour l’enlever de votre dossier, il faut non seulement le payer mais de plus prendre les démarches auprès des agences de crédit pour prouver votre paiement et faire enlever l’effet négatif du jugement de votre dossier. Cela ne se fera pas tout seul!

Me Frédéric Allali est avocat en litige civil et commercial depuis son admission au Barreau en 1992 et fondateur du cabinet Allali Brault.

Conseils

  • Ne laissez pas des procédures courir contre vous sans vous défendre: l’argent investi pour votre défense peut vous en sauver beaucoup plus!
  • Si un jugement est inscrit à votre dossier, réglez-le le plus vite possible.
  • Une fois réglé, faites effacer les effets du jugement auprès d’Equifax et de TransUnion.
  • Si vous le pouvez, réglez vos différends avant d’aller en cour, car un règlement à l’amiable est le moyen le plus efficace de ne pas avoir un jugement à son crédit!