/news/politics
Navigation

3 M$ pour 30 nouveaux pupitres à Ottawa

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Les sièges à la Chambre des Communes valent cher, soit près de 100 000 $ chacun. Les contribuables devront ainsi verser 2,75 millions $ pour l’ajout des 30 nouveaux pupitres que comptera le prochain Parlement.

Le nombre de députés à l’intérieur des Communes passera de 308 actuellement à 338 à la suite de la prochaine élection générale fédérale qui se tiendra le 19 octobre prochain.

L’augmentation de la représentation aux Communes est nécessaire en raison de la croissance de la population au pays.

L’estimation des coûts pour le réaménagement de la Chambre des communes fournie par Travaux publics et Services gouvernementaux Canada comprend le rapport de faisabilité, la fabrication et l’installation du mobilier, la gestion du projet, la conception et le câblage pour les communications, la traduction et la radiodiffusion, a précisé le ministère dans un courriel.

18 M$ par an

Le Québec compte trois nouvelles circonscriptions fédérales en vertu du redécoupage. Elles sont situées à Laval ainsi que dans la couronne nord et la couronne sud de Montréal.

C’est l’Ontario qui compte la plus forte croissance du nombre de sièges. La représentation ontarienne aux Communes passera de 106 à 121 sièges.

Selon des calculs effectués par la Fédération canadienne des contribuables, l’ajout de 30 nouveaux députés aux Communes coûtera quelque 18 millions $ additionnels au Trésor public annuellement.

L’organisation de défense des contribuables évalue que les coûts associés à chaque député s’élèvent à tout près de 600 000 $ par année, en moyenne, lorsqu’on additionne les salaires, les pensions, les différentes indemnités et les dépenses liées aux employés qui épaulent l’élu.