/travel
Navigation

Les 8 conseils du sage pour les vacances

Vacances

Coup d'oeil sur cet article

Selon la CAA-Québec, les trois quarts des Québécois ont l’intention de prendre des vacances cet été, et pour bon nombre d’entre eux, ce sera dans les deux prochaines semaines. En fait, le quart de la population active du Québec sera en congé pendant les deux prochaines semaines.

À l’aube des vacances de la construction, voici ce que les sages (La Sûreté du Québec (SQ) et la CAA-Québec, entre autres) recommandent pour éviter les «ah zut!», «diantre j’ai oublié de» et autres «si j’avais su».

Savoir où l’on s’en va

Si on prend le volant, ça veut dire de bien planifier sa route. Les applications Google Maps ou ViaMichelin valent leur pesant d’or. D’autres, comme Maps.Me, permettent d’obtenir des itinéraires, même en mode hors-ligne lorsqu’on veut éviter les frais de connexion à l’étranger. Les conducteurs moins à l’aise pourront être rassurés en demandant un TripTik au CAA.

Si on prend l’avion, ça veut dire magasiner d’avance son stationnement, son transport à destination et au départ de l’aéroport et les informations sur son vol. Pensez aux petites choses nécessaires pendant le vol: bouchons, bandeau, support pour le cou. Bien réviser les heures de vol et de correspondance et penser à s’enregistrer le plus rapidement possible sur internet.

À destination, il sera très commode d’avoir en main une liste des restaurants et des hôtels qu’on pourrait visiter afin d’avoir un plan A, B et C. Bien noter leurs coordonnées.

Vérifier la voiture

Pensez à inspecter sommairement la voiture avant de partir: pression des pneus, niveau des liquides, fonctionnement des feux, état des freins, de l’air climatisé et de la batterie. Un service d’assistance routière comme celui de la CAA est loin d’être une mauvaise chose en vacances. Les concessionnaires en offrent aussi, parfois. Prenez le numéro en note.

Conduire intelligemment

Sans surprise, la SQ annonce qu’elle sera particulièrement présente sur la route – tout comme sur les lacs, d’ailleurs – pendant les vacances de la construction. Rien ne sert de se presser, vous êtes en vacances! Voyez le trajet comme faisant partie intégrante du voyage. Levez le pied et montez le son! La CAA recommande une pause de 10 minutes toutes les deux heures et d’éviter les repas gargantuesques pour éviter l’appel de Morphée après le diner. L’an dernier, 12 collisions mortelles sont survenues, seulement sur le territoire de la SQ.

Se garder une petite gêne sur Facebook

Vos photos de pieds dans le sable envoyés sur Facebook enragent très certainement vos collègues de travail, mais ce n’est pas pour cette raison que les policiers recommandent de se garder une petite gêne sur les réseaux sociaux. Lorsque vous publiez quelque chose comme «Youhou! Gougounequit jusqu’à dimanche! Bye!» vous annoncez potentiellement à la planète entière qu’il n’y a pas un chat chez vous pendant tout ce temps. Et votre maison peut être facile à trouver pour des malfaiteurs, surtout si vous avez déjà publié des photos.

Laissez une voiture dans l’entrée si possible, demandez à votre gentil voisin de ramasser les circulaires à la porte. Arrêtez la livraison du journal à la porte (mais lisez-le sur votre tablette ou sur internet, quand même!).

S’informer

Lorsqu’on sort de chez soi, il faut faire un minimum d’efforts pour connaître les règles, les coutumes, les gestes à faire et à ne pas faire à destination. Les guides de voyage, les revues spécialisées et les sections voyages des journaux vous aideront. Pour tout savoir sur les lois, les risques et les mesures de prudence que devraient emprunter les touristes à l’étranger, le ministère des Affaires étrangères publie une fiche détaillée pour chaque pays du monde au voyage.gc.ca.

Être assuré

Ce n’est pas le sujet de discussion le plus sexy, mais il est nécessaire d’avoir une couverture d’assurance pour les personnes, les bagages et les voitures. Vérifier vos couvertures d’assurance auto avant de louer, vous pourriez économiser gros sur la location en refusant l’assurance du locateur. Vérifier aussi les couvertures de votre employeur et de vos cartes de crédit pour éviter de payer en double.

Penser aux bidules essentiels

Un téléphone sans son chargeur ne sera pas utile très longtemps. Idem pour un appareil photo sans carte mémoire. Apportez-en plusieurs. Ces petites choses se remplissent, se brisent et se perdent rapidement. Ceux qui sont particulièrement attachés à leurs photos devraient envisager de faire des copies de sauvegarde sur une tablette ou un ordinateur portable pendant le voyage.

Éviter les frais

Beaucoup de gens se sont fait prendre avec une facture exorbitante pour avoir utilisé leurs cellulaires à l’étranger. Vérifier les réglages de votre téléphone pour bloquer la transmission de données et ainsi éviter les frais lorsque vous voyagez à l’extérieur du Canada. Activez l’option seulement si vous avez souscrit à un forfait de données à l’étranger chez votre fournisseur. Pour les voyages plus longs, pensez à activer votre téléphone chez un fournisseur local, à condition que votre téléphone soit déverrouillé.