/world/usa
Navigation

Un jeune homme ayant bricolé un «drone armé» arrêté

Drone armé
Capture d'écran de la vidéo Austin Haughout avait posté le 10 juillet une vidéo de 14 secondes, qui montrait un petit appareil à plusieurs rotors, volant près du sol et tirant à quatre reprises dans un espace boisé.

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Le jeune homme de 18 ans ayant diffusé une vidéo sur internet montrant un petit drone quadricopter qu’il avait modifié pour y attacher un pistolet a été arrêté et relâché moyennant une caution de 20 000 $US, selon la police jeudi.

Austin Haughwout, étudiant en ingénierie mécanique habitant à Clinton, dans le Connecticut, est poursuivi pour agression et avoir fait obstruction à un agent de police, selon les autorités.

Sa brève arrestation n’a rien à voir avec l’utilisation du drone sur lequel les enquêteurs étaient venus l’interroger, a précisé la police de Clinton, mais le jeune homme a eu une altercation avec des policiers dimanche.

Il a résisté aux agents, les a frappés et leur a donné plusieurs coups de pied.

Il a été arrêté mercredi et a été présenté à un juge jeudi, qui l’a remis en liberté contre une caution de 20 000 $US.

Austin Haughout avait posté le 10 juillet une vidéo de 14 secondes, intitulée Le pistolet volant, qui montrait un petit appareil à plusieurs rotors, volant près du sol et tirant à quatre reprises dans un espace boisé.

La vidéo a été visionnée plus de 2,8 millions de fois et mardi l’administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) a indiqué qu’elle avait ouvert une enquête.

«Je ne comprends pas pourquoi les gens en font toute une histoire. Il est étudiant en mécanique, il construit toutes sortes de choses», avait dit son père Brett Haughwout à l’AFP.