/lifestyle/techno
Navigation

Les secrets de Dexter Hidden Darkness

Le compagnie saguenéene BlooBuzz a lancé une application à travers le monde

Les scènes du jeu, dans lequel les joueurs se mettent dans la peau du célèbre tueur en série Dexter Morgan, sont constamment retouchées afin de les rendre plus attrayantes.
Photo Laura-Jessica Boudreault Les scènes du jeu, dans lequel les joueurs se mettent dans la peau du célèbre tueur en série Dexter Morgan, sont constamment retouchées afin de les rendre plus attrayantes.

Coup d'oeil sur cet article

BlooBuzz a frappé dans le mille avec Dexter Hidden Darkness. L’application cellulaire a officiellement été lancée sur Apple le 16 juillet dans une centaine de pays et elle a déjà été téléchargée à plus de 275 000 reprises.

Le Journal a visité les bureaux de la compagnie saguenéenne afin de découvrir les gens qui se cachent derrière la conception de l’un des meilleurs jeux actuellement disponibles sur l’Apple store.

Plus d’une cinquantaine de personnes ont travaillé à l’élaboration d’un concept unique avec une image de marque déjà bien connue du public.

«Nous utilisons l’univers de Dexter, mais nous avons créé des histoires qui ne se retrouvent pas réellement dans la série télévisée. Les joueurs doivent identifier des objets cachés afin de résoudre des meurtres sordides. Ils doivent également relever de nombreux défis», explique Éric Trudel, président de l’entreprise.

Beaucoup de travail

Plusieurs corps de métier, qui ont tous des univers bien différents, ont travaillé ensemble afin de concevoir le jeu: des scripteurs, des concepteurs de jeux vidéo, des artistes, des programmeurs, des testeurs et des dessinateurs.

«Ce n’est pas simple de créer un jeu vidéo comme celui-ci. Nous devons construire l’histoire et les quêtes. Par la suite, il faut créer les personnages, les objets et les décors avant de les animer grâce à des codes programmés. La conception du menu de jeu et des récompenses pour les joueurs viennent par la suite. Et ce n’est qu’un début...», mentionne Dany Hudon, concepteur du jeu.

Il aura fallu plus de 56 000 heures de travail pour en arriver au résultat actuel et le travail n’est pas terminé.

Neuf épisodes pour l’instant

Les scènes du jeu, dans lequel les joueurs se mettent dans la peau du célèbre tueur en série Dexter Morgan, sont constamment retouchées afin de les rendre plus attrayantes.
Photo courtoisie

«Actuellement, neuf épisodes sont offerts pour les joueurs, et nous comptons en ajouter tous les mois. Nous devrions avoir une quarantaine d’épisodes à la fin de la réalisation», précise le Scrum Master, François Barbeau.

Si la tendance se maintient, les concepteurs prévoient atteindre le million de téléchargements d’ici la fin du mois d’août.


♦ L’application sera accessible sur Google Play dans les prochaines semaines et éventuellement sur Facebook.