/finance/news
Navigation

Peut-on négocier son hypothèque?

Long shadow banknote icon with a house

Coup d'oeil sur cet article

Un lecteur me demande comment bien négocier son hypothèque sans se faire avoir. Il dési­re acheter une nouvelle maison et aimerait bien éviter de commettre des erreurs.

La technique est très simple: d’abord savoir qu’il est possible de négocier et s’informer afin d’en savoir le plus possible sur le fonctionnement des hypothèques. Tout le monde ne pense qu’à négocier le taux d’intérêt, mais d’autres façons d’épargner de l’argent existent avec les hypothèques!

Les différentes techniques de négociation

1 Avant de vous présenter à la banque, déterminez votre but pour les cinq prochaines années. Que voulez-vous faire en immobilier? Vos objectifs auront un impact sur le terme de votre prêt hypothécaire : 1, 2, 5 ans. Si votre objectif est de vendre d’ici deux ans, ne contractez pas une hypothèque sur cinq ans, sinon vous devrez payer une pénalité pour casser votre hypothèque à la revente. Selon Mme Vicky Poulin, courtier hypothécaire, une autre technique consiste à utiliser un taux d’intérêt variable, souvent préférable, car les pénalités ne sont que de trois mois d’intérêt.

  • Aurez-vous besoin de l’équité sur votre maison pour acheter un immeuble à revenus?
  • Envisagez-vous d’acheter un chalet, un condo?
  • Aurez-vous besoin d’argent pour refinancer une dette ou les études d’un enfant?
  • Voulez-vous vendre d’ici quelques années?

2 Recherchez dans les journaux ou sur internet les meilleurs taux d’intérêt sur le marché. Faites cette recherche avant de vous présenter à la banque pour rencontrer votre con­seiller. Vous allez ainsi connaître les taux en vigueur et éviter de payer trop cher.

3 Recherchez une hypothèque vous permettant de rembourser sans frais un certain montant supplémentaire chaque mois (souvent, on peut ajouter 10-20% supplémentaire sur ses paiements pour rembourser plus rapidement).

4 Demandez une remise en argent à votre banque pouvant aller jusqu’à 5% du prêt consenti. Cependant, les banques ne vous feront pas de cadeau; elles vont se reprendre en augmentant le taux d’intérêt. Toutefois, pour certaines personnes, c’est un excellent moyen d’accéder à une première propriété. Par contre, si vous remboursez plus tôt votre prêt hypothécaire – à la revente par exemple –, vous aurez à rembourser ce cadeau consenti par la banque au prorata des années restantes.

5 Informez-vous sur l’assurance-vie hypothécaire auprès d’un assureur avant de contracter l’assurance des banques; elle est souvent moins chère. Lire mon article sur le sujet en date du 6 avril 2015.

6 Demandez quels seront les frais à payer si vous remboursez votre hypothèque plus rapidement, dans le cas d’un héritage, par exemple.

► Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formation et de coaching pour investisseurs en immobilier – Immofacile.ca – peut percevoir des honoraires liés aux formations et aux soirées de conférences mensuelles.

Conseils

  • Demandez à vos amis et à votre famille une référence d’institution dont ils ont été satisfaits.
  • Si vous magasinez vous-même, ne permettez pas à chacune des 5 banques que vous allez rencontrer de consulter votre dossier de crédit. Vous allez perdre des points chaque fois qu’une demande est effectuée.
  • Vous n’aimez pas négocier? Vous pourriez utiliser les services d’un courtier hypothécaire cherchant la meilleure offre pour vous, et ce, très souvent sans frais.