/entertainment/lavoix
Navigation

La Voix retrouve sa mama : Ariane Moffatt revient, mais Isabelle Boulay quitte

Suivant le départ d’Isabelle Boulay pour conflit d’horaires, Ariane Moffatt retrouve son fauteuil rouge

Deux saisons après avoir mené Valérie Carpentier au sommet, Ariane Moffatt reprend son rôle de coach à La Voix après le départ d’Isabelle Boulay. Éric Lapointe, Marc Dupré et Pierre Lapointe seront aussi de retour.
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin Deux saisons après avoir mené Valérie Carpentier au sommet, Ariane Moffatt reprend son rôle de coach à La Voix après le départ d’Isabelle Boulay. Éric Lapointe, Marc Dupré et Pierre Lapointe seront aussi de retour.

Coup d'oeil sur cet article

La Voix perd Isabelle Boulay, mais retrouve sa mama. Après avoir délaissé son fauteuil rouge au cours des deux dernières saisons, Ariane Moffatt reprendra son rôle de coach cet hiver aux côtés de Pierre Lapointe, Marc Dupré et Éric Lapointe.

«C’est vraiment excitant! confie la chanteuse au Journal. La Voix, c’est toute une vitrine pour un artiste. L’intensité médiatique que ça procure... Ça n’a pas d’égal dans ce qu’on peut connaître dans une carrière présentement au Québec.»

Ariane Moffatt remplacera Isabelle Boulay, qui délaisse son siège après deux saisons. L’interprète, qui avait mené Yoan tout droit vers la victoire en 2014, n’était pas disponible pour commenter son départ, mais son agente nous indique qu’avec «un calendrier hyper chargé tant en France qu’au Québec avec le spectacle Merci Serge Reggiani, elle a choisi de prendre du temps pour la création et pour sa famille».

Marc Dupré
Photo d’archives
Marc Dupré

«Il faut quelquefois faire des choix déchirants et c’en fut un», souligne Stéphane Moffatt, sœur d’Ariane Moffatt, qui gère les carrières des deux chanteuses.

Producteur associé du populaire rendez-vous dominical de TVA, Stéphane Laporte voulait garder le même panel de coachs pour 2016 étant donné le grand succès remporté par son édition 2015 (des cotes d’écoute moyennes confirmées de 2 772 300 téléspectateurs, supérieures à celles des deux premières saisons). Mais impossible de concilier les horaires des quatre coachs en poste. «Je remercie Isabelle, dit Stéphane Laporte. Elle a été une coach fantastique. Notre plateau sera toujours pour elle. Comme Ariane, elle pourrait revenir.»

Son fauteuil

Ariane Moffatt retrouvera le fauteuil qu’elle occupait durant la première saison du concours, celui de gauche, réchauffé par Pierre Lapointe l’hiver dernier. Ce dernier prendra donc ses pénates deux sièges plus loin, entre Marc Dupré et Éric Lapointe. En entrevue, celle qui s’amusait à dire «Come to mama» aux candidats en 2013 raconte avoir écrit à Pierre Lapointe durant sa période de réflexion, lui demandant si elle pouvait récupérer son fauteuil. Réponse du chanteur: «Pas de problème!»

Éric Lapointe
Photo d’archives
Éric Lapointe

Plus sévère

Bonne nouvelle pour ceux qui trouvent les commentaires des coachs parfois trop complaisants: Ariane Moffatt revient avec la ferme intention de donner l’heure juste aux candidats. «On m’a beaucoup parlé de mes interventions durant la première saison. Les gens me disaient: «On aime tes commentaires. C’est constructif. On sent que ce n’est pas tout le temps parfait.» J’ai le goût de pousser dans cette ligne-là cette année. Sans être un tyran sadique, je veux éviter de dire d’emblée: “C’est la plus belle voix que j’ai jamais entendue.” J’ai envie d’être sévère.»

«C’est un défi, parce que peut-être que les gens ne veulent pas entendre ça, poursuit-elle. Ils vont peut-être trouver ça trop dur, mais je dois rester honnête avec moi-même tout en étant respectueuse des participants.»

Pierre Lapointe
Photo d’archives
Pierre Lapointe

Changement de producteur

La Voix a changé de producteur le 13 juillet dernier quand Productions J – la boîte de Julie Snyder – a cessé ses activités télévisuelles. C’est désormais Benoît Clermont, l’ancien vice-président de Productions J, qui produit La Voix avec sa nouvelle entreprise, Productions Déferlantes.

Stéphane Laporte indique que cette passation de pouvoir n’a pas chamboulé la quatrième saison du concours de chant, présentement en préparation. «Le gros souci de Julie, c’était que ses productions gardent la même trajectoire, rappelle le producteur associé. On ne sent pas de changement. C’est le même environnement, les mêmes têtes.»


La Voix revient en janvier à TVA.

Les pré-auditions se poursuivent au cours des prochaines fins de semaine à Montréal et à Québec.