/lifestyle/techno
Navigation

10 choses à savoir avant d’installer Windows 10

10 choses à savoir avant d’installer Windows 10

Coup d'oeil sur cet article

Ça y est. Windows 10 est finalement disponible. C’est peut-être la dernière fois que Windows est vendu «comme dans le temps», sur disque ou clé USB, avec un numéro de version. C’est le début d’une nouvelle ère... qui n’est pas entièrement sans risque. Avant de faire le saut, il y a des choses à savoir. Les voici.

C’est gratuit, alors c’est quoi l’attrape ?

Microsoft qui donne Windows... C’est quoi l’attrape? C’est simple: seules les mises à niveau de Windows 7 et Windows 8 sont gratuites. La licence d’utilisation du logiciel continue d’être incluse dans le prix des PC neufs. Windows 10 comporte des services vendus par abonnement (OneDrive, Office 365), affichant de la pub (Solitaire) et une boutique virtuelle (le Store) où applications, jeux, musique, vidéos et autres sont vendus et Microsoft récolte une généreuse ristourne. Microsoft a donc intérêt à ce que tout le monde migre vers Windows 10...

Gare aux réglages express !

Au moment de l’installation de Windows 10, vous serez invités à utiliser les réglages de confidentialité recommandés par Microsoft. Ils sont très permissifs: agenda, contacts et historique de géolocalisation sont partagés avec Microsoft et «ses partenaires» annonceurs. Vos codes d’accès à des réseaux WiFi sont également récupérés, afin de faciliter la connexion à internet via des points d’accès publics qui sont souvent peu sécurisés.

Microsoft Edge : avis à ceux qui ne veulent pas être épiés de trop près

Le navigateur Edge remplace Internet Explorer. Il fait la part belle aux normes reconnues de l’industrie. Mais il partage par défaut votre historique web avec d’éventuels annonceurs et autres bourlingueurs virtuels. Ça se désactive dans les réglages du nouveau fureteur, au besoin. Edge est rapide, mais dépourvu d’extensions, notamment, il demeure à la traîne de ses rivaux, Google Chrome en tête.

Cortana : what can I do for you, dear ?

Ah, Cortana... C’est l’assistante numérique intelligente de Microsoft. Pour autant, elle n’est pas polyglotte: vous ne découvrirez ses multiples talents (intégrant des données provenant des applications Google) que si vous êtes habiles avec la langue de Shakespeare. En français, seule l’invite de recherche intégrée à la barre de menu au bas de l’écran est offerte.

Virus, logiciels malicieux, et autres menaces de l’ère moderne

Windows 10 promet le début de la fin des logiciels malicieux. Son truc: Device Guard, qui analyse le comportement de tous les logiciels actifs afin de prévenir le lancement de codes aux intentions malcommodes. Plus besoin d’installer des coûteux antivirus...

Application Xbox : oh, comme les gamers vont être contents !

Windows 10 permet de jouer à des jeux de sa console Xbox One sur PC, via réseau, et ça fonctionne plutôt bien. C’est en bêta, mais on peut aussi lancer des séances de clavardage avec nos contacts Xbox. Pour les inconditionnels de Twitch et de YouTube, ça permet d’enregistrer ses parties et d’en diffuser ensuite la vidéo sur la toile.

Microsoft Store : du progrès

Éclair de génie à Redmond: faire du Windows Store une boutique virtuelle unifiée détaillant applications, jeux, musique, séries TV et films. La version finale est plutôt à point. Microsoft imite évidemment Apple et Google, mais avec un marché potentiel représentant 90 % des 1,6 milliard de PC installés sur la planète, ça pourrait avoir un impact majeur sur la suite des choses...

Groove : quand Microsoft suit la parade

Xbox Music, plutôt médiocre, est remplacée par une application appelée Groove. L’interface a été revue, et le résultat est plutôt chouette. Groove et OneDrive se combinent pour stocker votre musique en nuage, accessible par internet via d’autres appareils Windows configurés sous le même compte. On s’approche tranquillement de Google Play Music...

Bonjour, Hello ! Oubliez vos mots de passe !

Windows Hello renforce la sécurité de Windows en remplaçant le fameux mot de passe, talon d’Achille de la sécurité informatique, par une reconnaissance biométrique plus rigide. À l’heure où PC et tablettes sont tous munis d’une caméra intégrée, c’est une excellente idée. Selon l’appareil que vous possédez, reconnaissance du visage ou lecture d’empreinte digitale. Plus besoin de noter son mot de passe sur une feuille collée sous son clavier...

Avec le nouveau logiciel, les nouveaux bogues...

Avec Windows, une bonne version suit généralement une moins bonne version, et on recommence. Windows 10 tombe dans la première catégorie, mais ce n’est pas parfait. Le fameux écran bleu de la mort (BSOD) existe encore. Certains pilotes doivent être réinstallés régulièrement. Mais le filet de sûreté semble bien tendu: on perd du temps, mais pas nos précieuses données. Et avec les mises à niveau accélérées (et automatiques) promises par Microsoft, on peut imaginer que tout cela sera réglé aussi tôt qu’avant Noël...