/entertainment/lavoix
Navigation

La foule pour La Voix IV

Plusieurs tentent leur chance aux préauditions à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

L’hôtel des Gouverneurs de Montréal fourmillait de monde samedi pour les préauditions de La Voix IV.

De nombreux candidats d’un peu partout à travers le Québec se sont réunis dans le hall d’entrée pour s’inscrire au populaire concours de chant avec l’espoir de décrocher le fameux sésame.

Beaucoup ont fait la file dès 7 h du matin pour l’ouverture des portes. C’est le cas de Jade Robinson de Saint-Denis-sur-Richelieu accompagnée de ses parents.

«Je voulais qu’ils soient avec moi, a déclaré la jeune fille de 15 ans. Avec eux, je me sens moins stressée.»

Chacun possède sa recette contre la nervosité. Pour Alicia Langlois, la présence de son bébé est une occasion de ne pas penser à la pression. «La musique nous aide à mieux vivre. Je vais interpréter a cappella Je l’aime à mourir de Francis Cabrel», a déclaré la maman de 22 ans.

À 31 ans, Jean-François Breton de Saint-Zotique reste plutôt confiant. «J’ai fait plusieurs concours ces dernières semaines, alors je pense que je suis prêt, a-t-il dit. De toute façon, si je ne passe pas, je reviendrai encore l’année prochaine.»

Soutien des ex-participants

Les candidats ont pu profiter de la présence réconfortante de plusieurs finalistes et gagnants des saisons précédentes, comme Valérie Carpentier, Étienne Cousineau, Shaharah Sinclair ou Kevin Bazinet, le dernier vainqueur en 2014.

«Je me vois à la place de tous ces gens, a déclaré Kevin Bazinet en entrevue. J’ai l’impression que c’était hier. Le temps passe tellement vite. J’ai tellement tripé que j’aimerais être à leur place aujourd’hui, car c’est surtout beaucoup d’fun. On rencontre du monde et l’atmosphère y est très agréable.»

Même son de cloche pour Valérie Carpentier, lauréate de la première saison de La Voix.

«C’est drôle de venir rencontrer des personnes qui vont peut-être voir leur vie complètement changée à jamais, a-t-elle dit. Le prochain gagnant ou gagnante est sans doute ici.»

Mais avant de rêver au podium, les candidats devront séduire de leur voix Stéphane Laporte et son acolyte Esther Téman. Les deux juges installés au 6e étage de l’hôtel ont vu défiler une centaine de prétendants.

«Le processus demeure le même, a déclaré Stéphane Laporte. Contrairement aux autres saisons, les candidats offrent cette année une diversité musicale remarquable. Il y a peu de répétitions. Les titres sont différents avec des styles qui viennent de tous les horizons. Cela annonce déjà une belle édition.»


♦ Les préauditions de La Voix IV se poursuivent jusqu’à mardi pour reprendre du 8 au 11 août.


♦ Elles se déplaceront ensuite à Québec, au Centre Laurier, du 16 au 18 août.