/entertainment/shows
Navigation

Les plus beaux moments de la dernière journée du festival Osheaga

Charlotte Aitchison, chanteuse de la formation Charli XCX en spectacle à la 10ème édition du festival Osheaga, au Parc Jean-Drapeau de Montréal, le 2 août 2015. TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI
TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI Charlotte Aitchison, chanteuse de la formation Charli XCX en spectacle à la 10ème édition du festival Osheaga, au Parc Jean-Drapeau de Montréal, le 2 août 2015. TOMA ICZKOVITS / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le beau temps était à nouveau au rendez-vous pour la troisième et dernière journée du festival Osheaga, dimanche. Un soleil de plomb brillait sur le parc Jean-Drapeau tout au long de cette journée riche en émotions et en beaux moments qui resteront sans doute gravés longtemps dans les souvenirs des festivaliers.

Voici nos moments préférés du dimanche 2 août à Osheaga:

Un dimanche en famille

C'était apparemment la journée famille à Osheaga, ce dimanche. De nombreux parents ont traîné leur progéniture au festival, notamment Anne-Marie Wittenshaw, qui est venue accompagnée de sa fille, Emma-Rose.

We played, we ate, we wore the t-shirts. ❤️👯 #osheaga2015 (Shoutout tante @angelfins we 💞 the leggings)

Une photo publiée par Anne-Marie Withenshaw (@amwithenshaw) le


À lire aussi:

 

 

Father John Misty, Future Islands et The War on Drugs en rafale

L'après-midi a été bien chargé du côté des deux scènes principales, avec trois prestations très attendues, l'une à la suite de l'autre.

Fidèle a son habitude, le charismatique Father John Misty s'est bien amusé avec son public, s'emparant même du téléphone d'une admiratrice le temps d'enregistrer une selfie vidéo. Une heureuse fan qui gardera un souvenir bien spécial de son passage à Osheaga.

Une photo publiée par @emilyatamanchuk le

 

Ensuite, la formation Future Islands est montée sur la scène de la Montagne pour offrir l'une des performances les plus explosives de la fin de semaine. À plusieurs reprises, les déhanchements lascifs du chanteur Samuel T. Herring ont déchaîné les passions de la foule.

 

Finalement, le groupe War on Drugs est monté sur la scène de la Rivière et a interprété plusieurs morceaux de son dernier album Lost in the Dream, dont l'excellent Red Eyes.

 

Charli XCX fête son 23e anniversaire sur scène

Difficile de décrire la frénésie qui régnait à la scène Verte quand la jeune chanteuse britannique, qui célébrait d'ailleurs son 23e anniversaire, est montée sur scène. Sa danse sensuelle à la Miley Cyrus restera certainement gravée dans la mémoire de plusieurs admirateurs. De plus, le public a eu droit à une nouvelle chanson et à une volée de ballons multicolores avant que Charli XCX n'incite tout le monde à monter sur les épaules de son voisin. Certainement l'un des moments forts de la journée!

 

Hot Chip reprend la chanson Dancing in the dark de Bruce Springsteen

Le groupe électro-pop Hot Chip a offert une incroyable performance en début de soirée. En plus de jouer ses plus grands succès, le groupe britannique a offert une reprise particulièrement réussie de la chanson Dancing in the Dark de Bruce Springsteen, qui lui a valu un tonnerre d'applaudissements. 

Si vous l'avez manquée, voici une autre version enregistrée par la BBC au festival T in the Park, en Écosse:

 

Edward Sharpe le magicien

Les spectateurs présents lors de la prestation d'Edward Sharpe and the Magnetic Zeroes ont eu droit à un beau moment de magie. Après avoir fait longuement chanter plusieurs membres du public au micro, le groupe à fait monter un spectateur en fauteuil roulant sur la scène pour qu'il soit au premier rang pour la fin du spectacle, qui s'est conclu sur la pièce Home, que le public a entonnée en chœur dans un beau moment de communion.

 

Tyler the Creator casse la baraque

Tyler the creator a solidement cassé la baraque à la scène Verte devant un public plutôt enfumé - d'étranges effluves flottaient d'ailleurs autour de la foule - pendant que les Black Keys sévissaient sur la scène principale.

Lorsqu'une (très) jeune admiratrice à dévoilé sa poitrine dans le public, le rappeur l'a sermonée à la blague: "Cache ça! Je pourrais faire 10 ans de prison juste pour avoir regardée!", lui a-t-il lancé avant de lui-même remonter son chandail pour montrer son torse.

Le rappeur californien Tyler the Creator a offert une solide performance devant une foule enfumée lors de la dernière journée du festival Osheaga, le dimanche 2 août 2015.
Mikael Lebleu / journaldemontreal.com
Le rappeur californien Tyler the Creator a offert une solide performance devant une foule enfumée lors de la dernière journée du festival Osheaga, le dimanche 2 août 2015.

 

Bref, une bien belle façon de clôturer cette 10e édition du festival Osheaga.

Vivement l’an prochain !