/news/society
Navigation

Le ministre Moreau doit intervenir, croit Rémy Trudel

RÈmy Trudel
Photo d'archives Rémy Trudel
ex-ministre des Affaires municipales

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien ministre des Affaires municipales Rémy Trudel croit que Québec doit intervenir dans le litige qui oppose les municipalités de Montréal et Saint-Lambert concernant le bruit provenant du parc Jean Drapeau.

« C’est le gouvernement du Québec qui a la responsabilité des pouvoirs dans les municipalités, c’est dans la constitution », fait valoir l’ex-ministre péquiste sous Lucien Bouchard et Bernard Landry.

« Le ministre des Affaires municipales devrait convoquer les parties et leur donner obligation de résultat. Si nécessaire, il faut faire une législation, poursuit le professeur à l’ENAP. Ce n’est pas parce que les citoyens ont été déboutés par la Cour supérieure que le problème n’existe plus. »

L’actuel ministre des Affaires municipales refuse catégoriquement de commenter le dossier.

« C’est un litige strictement entre deux municipalités », a répondu en son nom Jean-Félix Levesque, adjoint au cabinet de Pierre Moreau.

De son côté, le maire Denis Coderre a préféré ignorer l’invitation lancée hier par le maire Alain Dépatie.

Ce dernier proposait à son homologue de venir à Saint-Lambert le week-end prochain, question de pouvoir « apprécier » la musique métal du festival Heavy Montréal.

« M. Coderre ne souhaite pas commenter le dossier. C’est l’instruction que j’ai reçue », a indiqué Catherine Maurice, attachée de presse du maire de Montréal.

« Le maire a déjà des plans samedi soir », a répondu le bureau du maire à la station de radio anglophone CJAD.

D’autres élus concernés ont également refusé de commenter. C’est le cas du chef de l’opposition Luc Ferrandez et de Nicole Ménard, députée libérale de Laporte, qui compte le territoire de Saint-Lambert. Cette dernière n’a pas donné suite à nos appels.

« C’est un dossier très sensible, personne ne veut y toucher, croit Rémy Trudel. Les forces sont inégales, d’un côté vous avez des spectacles qui ont du succès, de l’autre des citoyens paisibles qui passent pour des plaignards », observe-t-il.

« Ce n’est pas facile d’intervenir, mais gérer c’est prendre ses responsabilités. Ça ne veut pas dire de laisser aller les problèmes pour qu’ils se règlent d’eux-mêmes », argue-t-il.

Le conseil de ville de Saint-Lambert se réunira lundi prochain pour décider comment se poursuivra leur lutte contre le bruit. Après Heavy Montréal, le parc Jean-Drapeau accueillera l’événement électro ÎleSonic, les 15 et 16 août.