/finance/news
Navigation

Cet été, voyagez à peu de frais!

Bloc voyage, voyage

Coup d'oeil sur cet article

Le travel hacking, vous connaissez? Non? Il s’agit en fait d’une nouvelle tendance qui vise à rivaliser d’astuces pour voyager à peu de frais en sautant sur les meilleures aubaines, en accumulant un nombre avantageux de points de fidélité et par divers autres moyens.

Si vous trouvez plusieurs webinaires ou formations en ligne sur le sujet, accessibles pour une vingtaine de dollars pour la plupart, le plus populaire est probablement le TravelHacking.org de Chris Guillebeau, chercheur de failles professionnel au sein de l’industrie du voyage.

Mais au-delà des milliers de blogues sur le sujet, une entreprise a récemment été créée à Montréal, après un séjour à l’incubateur Y en Californie: Flightfox.com. Grosso modo, leurs spécialistes cherchent une multitude de sites web et font preuve de créativité pour vous trouver des vols à bas prix.

Plusieurs de mes collègues réussissent à faire d’incroyables voyages à très peu de frais. Voici d’ailleurs quelques trucs que mon collègue Max Trudel a récemment partagés.

Restez flexibles

Le meilleur truc pour ne pas payer trop cher est d’être flexible. Avec plus de 193 pays, pourquoi ne pas rester ouverts à une dizaine de destinations et prendre simplement la moins chère? Même chose pour les dates, alors que 2-3 jours de différence peuvent vous faire sauver des centaines de dollars. Limitez-vous à quelques paramètres de base, comme le mois et une dizaine de destinations et commencez à comparer.

Pour ce faire, téléchargez des applications comme Kayak ou Flight Network et configurez des alertes plusieurs mois ou semaines d’avance afin d’être alerté en cas d’aubaine. Abonnez-vous aussi aux infolettres de sites comme Yulair ou Yuldeals (du sigle de l’aéroport de Montréal).

Commencez par le transport

Tout en étant flexibles, commencez par trouver votre moyen de transport. L’hébergement est toujours plus facile à trouver et moins coûteux. Lorsque vous avez votre destination, comparez les différents moyens de transport, traversier, autobus, métro, vols nolisés, vols au rabais, etc. Le site rome2rio.com vous permettra d’un seul coup de comparer l’ensemble des transports disponibles. Pensez aussi à ne pas arriver et repartir de la même place si vous visitez plus d’une ville. C’est souvent avantageux. Et si l’autobus est votre meilleure solution, validez votre itinéraire sur Busbud.com, une entreprise montréalaise permettant de trouver des trajets au rabais partout sur la planète (ou presque).

Allez au-delà des hôtels

Maintenant qu’il ne vous manque que l’hébergement, ne vous limitez pas aux sites web des hôtels. Visitez Trivago et Kayak qui compareront les prix de plusieurs sites web, mais aussi directement d’hotel.com qui vous donnera une nuit gratuite après 10 achetées, une économie non négligeable.

Pensez aussi à Airbnb qui vous permettra d’habiter chez quelqu’un. Et tant qu’à vous inscrire sur la plateforme, recommandez aussi votre conjointe, question d’obtenir un crédit quand elle y ouvrira un compte pour réserver l’hébergement de votre seconde destination. Vous êtes plus du style dernière minute? Essayez l’application mobile Hotel Tonight qui vous dira quelles chambres sont disponibles autour de vous ce soir.

Profitez de la générosité des habitants

Finalement, pour économiser, laissez les habitants vous aider! Vous êtes en mode Airbnb ou couchsurfing? Demandez des trucs à votre hôte. Sinon, des réseaux comme Greeter peuvent vous mettre en contact avec des locaux. Bien sûr, les suggestions de Tripadvisor et de Like a local Guide ne sont pas non plus à négliger!