/misc
Navigation

Du jeu erratique et... une belle invitation

Coup d'oeil sur cet article

J’ai dû me contenter de la 22e position au tournoi du circuit Symetra au Wisconsin. Les conditions météo – avec des rafales – étaient médiocres pour le golf.

J’ai dû me contenter de la 22e position au tournoi du circuit Symetra au Wisconsin. Les conditions météo – avec des rafales – étaient médiocres pour le golf.

Je n’ai pas joué comme j’en suis capable. Et avec de forts vents, les erreurs sont toujours amplifiées.

Malgré tout, je suis demeurée calme et j’ai terminé avec un pointage cumulatif raisonnable de 221 (75-72-74).

Là où j’ai éprouvé des ennuis plus particulièrement, c’est avec mes coups d’approche. Quoique... ça ne s’est pas bien passé non plus avec les élans dans les allées. Mon jeu n’était tout simplement pas acceptable. C’est sur ces deux aspects que je me concentre ces jours-ci à ­l’entraînement.

Bonne nouvelle

Tout n’était pas négatif: j’ai reçu une excellente nouvelle la semaine dernière. Le directeur de l’Omnium ­canadien féminin m’invitait à disputer ce tournoi réputé cette année encore.

Il aura lieu à Vancouver du 20 au 23 août, soit après le Championnat W.B. Mason, qui se déroulera près de ­Boston.

Ça entre parfaitement dans mon horaire!

Je suis super excitée d’obtenir cette opportunité. C’est une récompense du tonnerre qui justifie mes efforts jusqu’ici cette année. Je tiens à remercier énormément Brent McLaughlin pour le laissez-passer qu’il m’accorde au nom de l’organisation.

Je dois vous raconter... Il nous est arrivé une petite mésaventure avec notre hébergement le week-end ­dernier au Wisconsin.

Comme c’est le cas presque partout, les joueuses sont logées chez des citoyens bénévoles qui nous offrent l’hospitalité. Mais à Milwaukee, il a fait très chaud toute la semaine et lorsque mes deux collègues et moi sommes entrées dans la propriété où nous étions invitées, la chaleur s’avérait accablante. La résidence n’était pas pourvue d’un système d’air conditionné et, ironiquement, le propriétaire travaillait dans une entreprise de climatisation!

Déménagement

De plus, il nous avait installé toutes les trois dans la même chambre! Les lits n’étaient pas confortables non plus. Alors, nous sommes parties en mission afin de dénicher autre chose pour déménager au plus vite. Comble de malchance, tous les hôtels étaient bondés. C’est le mercredi, lors du pro am, que Laura Gonzalez, après avoir expliqué la triste situation à un compagnon de jeu sympathique, a ­obtenu que nous puissions être logées chez lui.

Sa propriété ne se trouvait qu’à cinq petites minutes du parcours de golf et il y avait l’air conditionné! Nous avons été super bien accueillies et avons finalement passé une très belle semaine.

Dimanche, dès la conclusion de ma troisième ronde en après-midi, j’ai tout de suite pris le volant en direction de Sherbrooke. C’était long, mais long... Plus de 16 heures de route! Je n’ai profité que d’une journée de congé avant de me remettre à l’entraînement. Le tournoi au Massachusetts aura lieu du 14 au 16 août. C’est donc repos auprès de la famille et des amis ce week-end.

– Propos recueillis par Yvan Martineau