/elections/plc
Navigation

Trudeau reconnaît que le PLC a du travail à faire

Justin Trudeau
Photo Reuters

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le chef libéral Justin Trudeau a profité d’un rassemblement avec des membres de son équipe, à Montréal, tôt lundi matin pour attaquer ses opposants sur la question du Québec au sein du Canada.

Questionné sur la clarté référendaire et la position du NPD qui favorise la majorité simple en cas d’un vote sur la souveraineté, Justin Trudeau a rappelé qu’il appuie l’avis de la Cour suprême du Canada en matière d’unité nationale. Le tribunal avait indiqué qu’il faudrait une «majorité claire» lors d’un vote pour la sécession du Québec.

«C’est M. Mulcair qui a choisi de ramener cet enjeu pour faire des gains au Québec, pour essayer de gagner des points politiques, a lancé M. Trudeau. La réalité est que les Québécois ont besoin d’un nouveau premier ministre qui va être conscient de la réalité et des défis au Québec, mais qui rassemblera aussi le pays au complet. M. Mulcair démontre régulièrement qu’il n’est pas un unificateur qui dira la même chose partout au pays.»

Sièges au Québec

Justin Trudeau a reconnu que les libéraux ont beaucoup de travail à faire au Québec, eux qui n’ont remporté que sept sièges sur 75 dans la province lors de l’élection générale de 2011.

«Ça fait trois ans qu’on le sait, et on le fait, a indiqué le chef libéral. Je suis très, très fier de l’équipe de candidats très forts que nous avons ici à Montréal, mais à travers le Québec aussi.»

«Je sais que nous allons présenter le meilleur plan pour les Québécois. Les Québécois n’ont pas à être convaincus que M. Harper nous a amenés dans un trou, et qu’il n’est pas un très bon premier ministre, a expliqué M. Trudeau. Mais les Québécois ont le choix de voir qui va le remplacer. Le choix est entre M. Mulcair, qui dit une chose au Québec et le contraire dans le reste du Canada, et qui n’a pas de plan pour créer de la croissance économique, et nous qui présentons une équipe extrêmement forte et un plan très fort.»

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.