/entertainment/celebrities
Navigation

Ras-le-bol des Kardashian

Le blogueur Perez Hilton implore­­ les médias de suivre son initiative: boycotter le clan Kardashian durant cinq jours, la semaine prochaine.
Photo WENN.com Le blogueur Perez Hilton implore­­ les médias de suivre son initiative: boycotter le clan Kardashian durant cinq jours, la semaine prochaine.

Coup d'oeil sur cet article

Le clan Kardashian aurait-il épuisé la patience du public? Après la sortie en ondes du présentateur de nouvelles américain John Brown, c’est au tour du blogueur vedette Perez Hilton d’annoncer un boycott de la célèbre famille, invitant les autres médias à suivre son initiative.

«J’en ai assez des Kardashian! Je n’en peux plus!», a lancé John Brown ­vendredi, avant de quitter en trombe le plateau de l’émission Good Day Orlando, diffusée en direct sur les ondes de Fox 35.

«Plus personne ne s’intéresse à cette famille», a-t-il renchéri quelques ­secondes plus tard, loin des caméras. La vidéo, partagée sur YouTube, est vite ­devenue virale.

La raison de cette sortie publique contre la famille vedette de la téléréalité américaine? La chaîne s’apprêtait à ­diffuser une nouvelle selon laquelle Kylie Jenner, la cadette du clan Kardashian, venait d’acquérir un nouvel animal de compagnie: un lapin qu’elle a nommé Bruce. Rappelons que son père, Bruce Jenner, vit depuis quelque temps une nouvelle vie en tant que femme, sous le nom de Caitlyn Jenner.

Perez Hilton crée le mouvement

Perez Hilton
Photo courtoisie
Perez Hilton

Le célèbre blogueur américain Perez Hilton a annoncé mardi sur son site que, de lundi à vendredi prochain, il n’allait publier aucune nouvelle, photo ou vidéo de Kris, Kim, Khloe, Kourtney et compagnie. Ce boycott vise également Caitlyn Jenner et Kanye West.

Le blogueur a annoncé remplacer les nouvelles concernant le clan ­Kardashian par des «histoires inspirantes de femmes extraordinaires de partout dans le monde», en faveur de ses quelque 12 millions de visiteurs mensuels.

Par le fait même, le blogueur a créé un mouvement, ­implorant les autres médias de suivre son exemple. Le mot-clic #NoKardashiansForAWeek est bien vite devenu un des sujets chauds du jour sur les réseaux sociaux.

L’appui des lecteurs

Les réponses n’ont pas tardé à se faire entendre: en quelques heures seulement, la publication de Perez Hilton a généré des centaines de commentaires. Plusieurs le remerciaient de son initiative, tandis que d’autres demandaient que le boycott soit prolongé à un mois, un an, une décennie, ou même pour toujours.

Au moment d’aller sous presse, aucun membre de la famille Kardashian n’avait commenté cette initiative. Perez Hilton a toutefois annoncé à ses 6,1 millions d’abonnés que Kim Kardashian s’était depuis désabonnée de son compte Twitter.

Pas la première fois

Il ne s’agit évidemment pas de la première fois que le ­public manifeste son ras-le-bol pour cette famille.

Une pétition contre Kim Kardashian créée en 2011 avait récolté plus de 500 000 signatures, donnant ainsi naissance au site web BoycottKim.com

Le site a toutefois été retiré quelques semaines plus tard, à la suite de ­menaces de poursuite pour harcèlement de la part des avocats de Kim Kardashian.

Une page Facebook du nom de Boycott the Kardashians est quant à elle toujours en fonction, et compte plus de 53 000 adeptes.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.