/news/society
Navigation

La communauté juive rend hommage à un rabbin de Boisbriand

FD-DÉCÈS DU RABBIN LOWY
Photo Erik Peters / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

BOISBRIAND – Quelques centaines de personnes ont convergé mercredi soir à Boisbriand pour rendre un dernier hommage au rabbin Lowy, une figure importante de la communauté juive.

Un stationnement particulier a été aménagé à la limite de Saint-Eustache et un service de navette conduisait les croyants jusque sur le territoire de la communauté juive, a indiqué la Ville de Boisbriand dans un communiqué, mercredi après-midi. Elle a également offert ses condoléances à la famille du rabbin et à la communauté Tash, soit la communauté hassidique de Boisbriand.

Du côté de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, on précisait que ce genre d’événement requérait des mesures particulières, mais que le plan était respecté sans anicroche.

«C’est un événement dont la planification a été établie depuis longtemps», a précisé le sergent Martin Charron, responsable des opérations.

«Aussitôt que la communauté nous a prévenus du décès du rabbin, nous sommes allés à la rencontre des organisateurs pour mettre le plan en branle», a-t-il mentionné, ajoutant que le rôle principal du corps policier était d’assister le service de sécurité de la communauté Tash de Boisbriand.

Les pompiers et les travaux publics étaient aussi appelés en renfort pour les funérailles.

Le rabbin Lowy (Rebbe Meshulim Feish (Ferencz) Lowy) est décédé mercredi à l’âge de 95 ans. Il était né en Hongrie, en 1921 ou 1922, et était entre autres reconnu pour des miracles. Il était considéré comme un saint et on venait de partout dans le monde, pour obtenir des faveurs du ciel avec qui il aurait été en bons termes.