/news
Navigation

Intentions de vote fédéral au Québec: le NPD écrase la concurrence

Intentions de vote fédéral au Québec: le NPD écrase la concurrence
Photo Reuters

Coup d'oeil sur cet article

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) devance largement les autres partis dans les intentions de vote au Québec, en raflant près de la moitié des intentions de vote, révèle un sondage CROP.

À deux mois des élections fédérales, le NPD obtiendrait l’appui de 47 % des Québécois, selon un sondage CROP réalisé en ligne pour La Presse du 12 au 17 août. Le Parti libéral du Canada remporterait quant à lui 20 % des suffrages si les élections avaient lieu aujourd’hui, suivi par le Bloc Québécois avec 16 % des intentions de vote et le Parti conservateur avec 13 %.

Avec ces résultats, le NPD pourrait récolter la majorité des 78 sièges québécois à la Chambre des communes, rapporte le quotidien. En 2011, le parti avait obtenu 42,9 % des votes et remporté 59 sièges au Québec.

Le retour de Gilles Duceppe à la tête du Bloc Québécois n’aurait donc finalement pas eu les effets escomptés, selon le sondage. En juin, le Bloc était remonté de 12 points de pourcentage, remportant 25 % des intentions de vote. Avec 16 % des intentions, il obtient le même appui que lorsque l’ancien chef, Mario Beaulieu, était au pouvoir.

Le Parti libéral lui aussi perd des plumes avec une baisse de 17 points de pourcentage par rapport à décembre dernier, selon le quotidien.

Le Parti québécois s’essouffle

Sur le plan provincial, le Parti québécois cède la place au Parti libéral pour la première fois depuis que Pierre Karl Péladeau en est à la tête, selon le même sondage.

Le Parti québécois remporterait 29 % des intentions de vote, soit une baisse de cinq points de pourcentage depuis les derniers sondages en juin. Le Parti libéral obtiendrait, quant à lui, 33 % des appuis.

Le sondage a lui aussi été réalisé du 12 au 17 août, au moment du mariage très médiatisé du chef du parti.

La Coalition avenir Québec (CAQ) a quant à elle fait un bond de six points, passant de 17 à 23 % dans les intentions de vote.