/lifestyle/techno
Navigation

Le plus complet de la famille Samsung

Ingénieux mais coûteux

Coup d'oeil sur cet article

Avec le Galaxy Note, Samsung a pour ainsi dire inventé le créneau des «phablettes», ces téléphones à super grand écran tactile qu’on a parfois de la misère à tenir d’une seule main. Le Note 5, qui sera mis en vente ces jours-ci renforce la position du fabricant coréen parmi les meneurs de ce marché. Les intéressés devront toutefois payer le prix pour en profiter... peut-être pour une dernière fois.

Même s’il coûte 100 dollars de moins que son nouvel acolyte à écran courbé, le Galaxy S6 Edge Plus, le Note 5 n’est pas une aubaine. À 32 go de stockage interne, il sera vendu au ­Canada pour 850 $. Pas de fente MicroSD, ni de pile de rechange. Au moins, Samsung Canada inclut 100 gigaoctets en nuage sur OneDrive (de Microsoft) pour deux ans, et Google Play Music en version illimitée pour 3 mois. Ça évite temporairement de surcharger la mémoire interne.

Ça démarque le Note 5 du iPhone 6 Plus, qui ne peut faire mieux qu’un très maigre 5 gigaoctets sur iCloud, le stockage en nuage d’Apple. L’iPhone existe tout de même en version à 128 go de stockage interne.

Le Note 5 n’en est pas à un avantage près: son écran de 5,7 pouces est le meilleur de la catégorie. Sous le capot, le processeur 64-bit à huit cœurs conçu à l’interne, et 4 go de mémoire vive, assurent que la plus récente version ­d’Android (5.1) opère à la vitesse grand V.

Côté logiciel, c’est le téléphone le plus approprié pour utiliser le mode multitâche à deux fenêtres si cher à Samsung. Pas de son stéréo sans casque audio, contrairement à ses rivaux signés Motorola ou HTC. Samsung réserve un mode ­sonore amélioré à certains casques Bluetooth compatibles, mais il faudra allonger les billets verts (ou même bruns...) pour en profiter.

Autre bémol, sa pile (3000 mAh), assez ­volumineuse, doit alimenter une mécanique musclée qui l’essouffle un peu vite. Encore là, Samsung vend une gamme de chargeurs ­rapides en accessoires, avec ou sans fil, qui lui redonnent la presque totalité de sa charge en une heure et demie.

Un stylet ou un clavier complet ?

Depuis la première génération du Note, ­Samsung a accéléré le renouvellement de son modèle phare et en a fait une affaire annuelle. Mais on ne réinvente pas la roue chaque année! Ce coup-ci, on a tout de même fait un effort ­louable avec l’interface du stylet, plus intuitive. L’accessoire-clé du Galaxy Note est doté d’un cliquet qui permet de l’extraire de l’appareil plus aisément. C’est tout ce qu’il fait: pas de fonction secondaire comme le bouton du stylet de la tablette Surface, de Microsoft.

Confirmant que ce stylet ne convient pas à tous, Samsung introduit un nouvel accessoire intrigant: un clavier alphanumérique complet, qu’on glisse au bas de l’écran et qui reproduit le ­format d’un téléphone BlackBerry, ou même d’un vieux Palm. Ingénieux, ce clavier utilise l’écran pour transmettre les commandes au téléphone. Pas de jumelage Bluetooth, pas de délai dans l’entrée de texte, pas besoin d’une deuxième pile... Et ça marche!

Ce clavier se décline également en version compatible avec le S6 Edge Plus, mais on peine à comprendre l’avantage d’opter pour ce ­modèle. L’écran courbé est inconfortable et n’apporte que peu de nouveau côté interface. C’est aussi le moins exclusif des deux. Le Note 5, lui, n’est vendu que dans une poignée de pays, dont le Canada. D’ailleurs, est-ce le chant du cygne pour le grand-père des phablettes?

Cela dit, le Galaxy Note 5 demeure le meilleur téléphone de la gamme Samsung. C’est aussi le plus coûteux, surtout que la plupart de ses ­nouveautés les plus attrayantes exigent l’achat d’accessoires additionnels. Qui a dit que ­l’innovation, ça n’avait pas de prix?

Samsung Galaxy Note 5

  • Téléphone «phablette» à écran Super AMOLED Quad HD de 5,7 pouces (2560 x 1440 pixels)
  • Processeur 64-bit octacœurs Exynos 7420
  • 32 go de stockage
  • Caméras de 16 mégapixels (arr) et 5 mp (av)
  • 4LTE, WiFi, Bluetooth, NFC
  • 32 go
  • Noir
  • 360 $ (avec entente); 850 $ (sans entente)