/finance/business
Navigation

L’imprimerie Mirabel cesse ses activités d’impression commerciale

Les installations de Mirabel.
Photo Courtoisie Les installations de Mirabel.

Coup d'oeil sur cet article

MIRABEL – Imprimerie Mirabel met fin à ses activités d’impression commerciale, ce qui va se traduire par la mise à pied de 35 travailleurs.

Les 35 employés touchés ont reçu jeudi un avis de mise à pied en vertu de la convention collective de travail qui les régit. Le personnel affecté demeure toutefois sur la liste de rappel de l’imprimeur.

Dans cet avis, la direction de l’imprimerie située à Mirabel affirme avoir pris cette décision après en être venue à la conclusion que ces activités sont vouées à être déficitaires, malgré les efforts consentis.

La division de Québecor Média se concentrera désormais sur l’impression de journaux, soit du «Journal de Montréal», «24 Heures» et «Le Devoir». L’entreprise imprime aussi trois autres journaux basés en Ontario.

Les mises à pied ramènent à 120 le nombre d’employés à l’imprimerie.

La direction de l'imprimerie n’a pas voulu commenter cette nouvelle de se retirer du secteur de l’imprimerie commerciale.