/sports/hockey
Navigation

Une épreuve difficile pour Larry Robinson

Larry Robinson
Photo d'archives Larry Robinson

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - L’ancien défenseur du Canadien de Montréal Larry Robinson a appris en juin dernier qu’il souffrait d’un mélanome, un cancer de la peau.

L’information a été révélée par le quotidien montréalais «The Gazette», vendredi.

Celui qui travaille au sein de l’organisation des Sharks de San Jose à titre de responsable du développement des joueurs a toutefois reçu plusieurs traitements et est guéri depuis la mi-juillet.

«Lorsque l’on m’a donné le diagnostic, je me suis imaginé le pire des scénarios», a souligné l’homme de 64 ans.

Robinson occupait un poste d’adjoint à l’entraineur Todd McLellan avec les Sharks la saison dernière. Celui-ci a été remplacé par Peter DeBoer durant la saison morte.

Le géant de 6 pi 4 po a disputé 1384 matchs dans la Ligue nationale de hockey avec le Tricolore et les Kings de Los Angeles, cumulant 958 points en plus de maintenir un incroyable différentiel de + 730. Il a aidé la formation montréalaise à remporter six coupes Stanley.

Robinson a aussi mis la main sur le gros trophée en 2000 à titre d’entraîneur-chef des Devils du New Jersey.