/entertainment/music
Navigation

Adieu Mötley Crüe!

Adieu Mötley Crüe!
Photo Journal de Montréal, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Fixatif à cheveux, bandeaux et vêtements moulants étaient de mise dans un Centre Bell plein à craquer où se sont entassées plus de 10 000 personnes, hier soir, pour dire adieu à Mötley Crüe, près de 35 ans après les débuts du groupe.

Après avoir à peine laissé le temps au public de réagir à leur arrivée, Vince Neil, Tommy Lee et leur bande ont entonné Girls, Girls, Girls, l’un de leurs plus grands succès, et l’ovation a redoublé d’ardeur. La foule a immédiatement été récompensée par des explosions et des jets de flammes sortant d’un peu partout sur la scène, pendant que deux choristes aux très courts shorts se dandinaient entre les musiciens.

Tout le faste des années 1980 était donc réuni, incluant le système d’éclairage dont il était à peu près impossible de dénombrer les ampoules, tant elles étaient nombreuses à envelopper chaque centimètre carré de la scène.

Les succès se sont évidemment succédé, la foule réservant ses meilleures réactions à Wild Side et Smokin’ in the Boys Room.

Il serait dommage de passer sous silence la puissance de la voix de Vince Neil, qui était sans fausse note après toutes ces années.

Alice Cooper conquiert le Centre Bell

Le public montréalais a eu droit à tout un programme lundi soir, puisque la première partie du spectacle de Mötley Crüe était assurée par nul autre qu’Alice Cooper.

Le chanteur à l’âge vénérable de 67 ans semblait tout à fait à sa place sur scène, agitant tantôt un fouet, tantôt une épée et allant même jusqu’à porter un gros serpent vivant sur ses épaules entre deux changements de costume.

Le chanteur ne s’est pas attardé à s’adresser au public, enchaînant plutôt ses succès dans un ballet ininterrompu de 55 minutes, avant d’être guillotiné sur scène, juste avant la fin de sa prestation.

Il a bien sûr conclu sa partie de la soirée avec School’s Out, l’un de ses plus grands succès, sous les acclamations d’une foule extrêmement bruyante. La table était mise pour les héros de la soirée.