/lifestyle/food
Navigation

L’alexia: Très prometteur

L’alexia: Très prometteur
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque le restaurant L’Alexia a ouvert, il y a plus d’un an, la direction avait choisi de proposer une cuisine méditerranéenne. C’était une bonne idée, mais avec l’arrivée récente de la chef Monick Gilles, l’offre pourra être poussée encore plus loin...

En y imprimant non seulement son amour de la cuisine de tout le bassin méditerranéen, mais aussi son amour de la cuisine bien faite. Cela me rassure beaucoup.

Style de restaurant

Cuisine donc méditerranéenne, mais la chef, aussi spécialiste et amoureuse inconditionnelle de la cuisine italienne, veut également explorer son Italie chérie, ainsi que tous les pays limitrophes. Les saveurs des différentes cultures, les poissons, les viandes, les épices douces et odorantes... Bref, un voyage gourmand, pour notre plus grand bonheur.

Décor

Il y a une petite terrasse, les tables dans la salle à manger sont bien espacées, ça manque quand même de personnalité comme environnement. Un petit contrat avec un désigner serait bienvenu. Parfois, il suffit de quelques petits changements pour faire toute la différence.

Ambiance

Le bruit ambiant est assez fort, on a du mal à s’entendre. L’avantage, toutefois, lorsqu’il y a un tel brouhaha, c’est que l’on peut se parler sans que les tables voisines s’occupent de ce que vous dites...

Clientèle

Beaucoup de monde, les tables se renouvellent et je m’en réjouis. Par contre, et j’y reviendrais, je suis un peu inquiet concernant le service et le rythme de celui-ci lorsque le restaurant sera au maximum de sa capacité. À la lumière­­ de ce que j’ai constaté à ma dernière visite, je crains qu’il y ait débordement...

Le repas

Pour commencer, alors que nous hésitions beaucoup pour la formule dégustation, qui n’a d’ailleurs pas été très bien expliquée par le serveur, nous avons finalement choisi de prendre les plats à la carte.

Petite croquette de feta frit, salade de pousses de roquette et topinambour confit. Simple, bien fait, une entrée agréable.

Pétoncles poêlés et couscous israélien­­. Dans cette réalisation, je devine toute la passion de Monick Gilles, la délicatesse de son couscous israélien, parfaitement cuit, saveurs douces et légèrement acidulées de demi-tomates cerises. Mais j’ai particulièrement aimé sa compotée de tomates en accompagnement. On devine facilement l’amour dans cette réalisation, car il en faut du temps et de la patience pour faire cette belle compotée de tomates. Un très bon plat! Râble de lapin, farci d’une saucisse. Voilà un plat compliqué. C’est délicat le lapin, le râble surtout. La proposition de la chef fait mouche. Ce n’est pas sec, très bien assaisonné et agréable à manger. En plus, la portion est généreuse. Poulet de grain de la Ferme des Voltigeurs grillé à la portugaise, tzatziki maison. Une bien belle réalisation que ce poulet bien savoureux, tendre et assaisonné comme il se doit. Quoique les petits haricots coco fussent bien préparés, je ne suis pas certain que cet accompagnement soit parfaitement approprié. Un peu costaud pour la période estivale. Tzatziki très bon. Pour conclure, deux délicieux desserts qui prouvent que la chef souhaite égayer les papilles des clients du début jusqu’à la fin du repas: un clafoutis à la pêche bien fait et surtout, un dessert, nommé ici Gâteau aux poires de la mamma. Un pur délice!

Le service

Le serveur vient me voir en fin de service et s’excuse de sa mauvaise soirée. Dont acte, monsieur, je fus toutefois inquiet toute la soirée pour la chef, puisque les plats étaient bien longs à sortir de la cuisine, puis du service proprement dit qui fut bien aléatoire, voire absent­­. Je me disais: une chance que ce n’est pas complet, car comment feraient-ils? De mauvaises soirées, cela arrive et je suis compréhensif, surtout lorsque la bonne volonté et la gentillesse prévalent... Et dans ce registre, rien à dire­­ ici.

Carte des vins

Petite carte des vins à prix abordables.

 

L’alexia ★★★1/2

 

Coup de toque

Une chef qui mérite toute notre attention.

Coup de torchon

On souhaite que le service et la cuisine soient en harmonie pour le bien-être des clients.

Combien ça coûte ?

Une cinquantaine de dollars par personne tout compris.

L’adresse

L’Alexia - Taverne méditerranéenne
1021, rue Fleury Est (Georges Baril)
Montréal H2C 1P8
Téléphone : 514 383-9009

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.