/entertainment/music
Navigation

Alex Nevsky le chouchou des radios, selon un rapport du CRTC

Le CRTC publie un rapport sur la diversité musicale

Alex Nevsky
Photo Agence QMI, DANIEL AUCLAIR Alex Nevsky

Coup d'oeil sur cet article

Alex Nevsky, Marc Dupré et Ariane Moffatt sont les chouchous des radios cette année, selon une étude du CRTC en matière de diversité musicale dont les conclusions contrarient l’ADISQ.

Rendu public jeudi, le rapport du CRTC énumère les 20 artistes francophones les plus joués en 2015. Auteur des succès On leur a fait croire, Les coloriés et Fanny, Alex Nevsky domine le classement, devant Marc Dupré et Ariane Moffatt. Sally Folk et Vincent Vallières complètent le top 5. Jean Leloup, Claude Bégin et Marie-Mai font bonne figure au sein du top 10, tandis que Karim Ouellet, Cœur de pirate, Brigitte Boisjoli et Marie-Pierre Arthur se trouvent entre les positions 11 et 20.

Le palmarès diffère sensiblement du top 20 de 2009, note le CRTC. En effet, seuls Ariane Moffatt, Kaïn, Les Cowboys Fringants, Céline Dion et Éric Lapointe apparaissent dans les deux classements. De même, cinq artistes présents cette année étaient tout simplement absents des ondes en 2009, signe d’un bel «équilibre», selon le CRTC.

Bémol de l’ADISQ

L’ADISQ tempère toutefois son enthousiasme devant cette conclusion. En entrevue au Journal, Solange Drouin, vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale du groupe de défense des artistes québécois relève que, selon certains tableaux du rapport, plusieurs stations de radio sont réticentes à jouer des nouveautés de langue française. En 2015, l’année de sortie moyenne des titres francophones joués à CKOI Montréal est 2008. À NRJ, on parle d’une année de sortie moyenne de 2003, alors qu’à Rythme FM, on tourne autour de 2002. «On n’est pas en train de dire aux radios: “Jouez seulement des nouveautés!” On est conscients qu’il faut un équilibre. Mais plusieurs stations devraient faire un effort pour faire une place aux artistes émergents», déclare Mme Drouin.

Le mois dernier, le CRTC annonçait qu’il prévoyait réviser la politique des radios commerciales francophones. La dernière révision remonte à 2006. Des audiences publiques auront lieu à Québec en novembre. En marge de cette consultation, l’ADISQ prépare son propre rapport sur la place accordée aux chansons francophones en ondes. Les résultats de cette étude seront dévoilés le 14 septembre.