/24m
Navigation

Le tour de l’Amérique en voiture électrique

Le tour de l’Amérique en voiture électrique
Photo Anne-Marie Provost

Coup d'oeil sur cet article

Un Américain qui veut réaliser un road trip de plus de 40 000 kilomètres en 101 jours avec une voiture électrique était de passage à Montréal, hier.

Brian Kent, originaire de l’état de New York, a débuté son périple à partir de sa ville natale Albion, le 24 août dernier. Il veut traverser 48 états américains et deux provinces canadiennes.

«Certains conducteurs de véhicules électriques disent que ce n’est pas possible de le faire en 100 jours, mais je pense être capable de le faire et je veux pouvoir leur donner un retour de mon expérience», affirme l’homme de 44 ans.

Sa voiture, 100% électrique, doit être rechargée à chaque 130 kilomètres. Il utilise le site EV ChargeHub, qui recense toutes les bornes de recharge au États-Unis et au Canada, pour planifier son trajet.

«Avec le locateur, c’est facile de savoir où recharger. À part les bornes, il y a aussi plusieurs terrains de camping et les stations services qui permettent la recharge», souligne Brian Kent.

Plus long

Tout dépendant de la borne électrique, la recharge peut prendre entre 30 minutes et 4 heures, ce qui rallonge le temps de parcours comparativement à une voiture qui consomme de l’essence.

Brian Kent prévoit s’arrêter de 4 à 5 fois par jour et en profiter pour parler des voitures électriques aux curieux.

«Souvent ce sont les personnes qui viennent à moi, elles voient une voiture comme ça et me demande ce que je fais. Alors je peux leur parler de la voiture, de ce qu’elle fait», affirme-t-il.

«Il y a très peu de gens qui utilisent une voiture électrique et ce serait bien que 40-45% de la population en conduise», ajoute-t-il.

Moins cher

Si faire des longues distances prend plus de temps avec une voiture électrique, il en coûte passablement moins cher en essence qu’une voiture traditionnelle.

Au Québec, les bornes de recharge rapide facturent 10$ l’heure.

Si ce n’est pas aussi cher qu’une voiture régulière, Brian Kent doit néanmoins être plus attentif quand il conduit.

«Il faut conduire avec précaution, être plus conscient de l’environnement comme la température, les pentes, où tu es en fonction des autres stations de recharge», énumère-t-il.

Mais si conduire une voiture électrique sur de longues distances peut présenter des difficultés, il espère pouvoir démontrer que cela est possible.

«Je veux que les gens réalisent que ces voitures sont capables de faire des road trip comme une autre voiture», dit Brian Kent.