/entertainment/music
Navigation

Une campagne de sociofinancement en hommage à René Angélil

René Angélil
Photo d'archives René Angélil

Coup d'oeil sur cet article

Line Basbous, fondatrice des Red Heads, le fanclub de Céline Dion, a lancé une levée de fonds pour payer une pleine page publicitaire dans le Journal de Montréal consacrée à René Angélil. 

Aidée par d’autres membres des Red Heads pour mener sa campagne, Madame Basbous explique sa démarche : «Nous avons lancé une page de sociofinancement en juin. C'était le moyen tout indiqué pour amasser la somme d'argent nécessaire pour la publication d’une page entière dans un quotidien à grand tirage.»
 
La campagne de sociofinancement Merci René
René Angélil
Capture d'écran Merci René
 
L'idée lui est venue au printemps dernier quand Céline Dion a annoncé qu’elle allait remonter sur scène. La chanteuse avait évoqué les mois difficiles à s'occuper de René qui combattait sa maladie. «L’idée d’un hommage est venue naturellement : nous crevions d’envie de leur faire parvenir une missive d’amour et de remercier celui qui a réalisé les rêves de Céline et de tous ses fans», affirme Madame Basbous.
 
Comme le célèbre couple avait été plutôt discret sur la maladie de René Angélil, le comité derrière la campagne ne voulait pas précipiter les choses. «Dès que Céline s’est exprimée sur son deuil, nous avons trouvé la sérénité qu’il nous manquait pour mener à bout le projet», précise la fondatrice des Red Heads.
 
Selon ses dires, cette campagne en est une d’espoir : «Aujourd'hui l'heure n'est pas aux larmes. Elle est aux célébrations et aux remerciements. Le retour de Céline sur scène est un message fort ; il est à l'image d'une vie entière vouée à l'accomplissement de soi, à la passion et à la recherche de la perfection. Nous sommes et serons toujours infiniment admiratifs envers René Angélil qui, dans la grandeur de son œuvre, n’a jamais manqué d’humanisme et de bienveillance envers l’ensemble des personnes qui l’ont entouré.»
 
Line Basbous est également l’instigatrice du site Let’s talk about René dédié à René Angélil.