/sports/hockey/canadien
Navigation

Une pensée pour Henri Richard

Ses anciens coéquipiers sont troublés par la maladie d’Alzheimer qui afflige le célèbre numéro 16 du Canadien

Henri Richard
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs anciens joueurs du Canadien se sont retrouvés jeudi au club Summerlea, à Vaudreuil-Dorion, afin de participer à la 22e édition du tournoi de golf de leur ancien entraîneur, Hector «Toe» Blake, que la maladie d’Alzheimer a emporté en 1995.

S’ils ont tous rendu hommage à Blake, leurs pensées étaient également dirigées vers leur ami Henri Richard, qui souffre lui aussi de cette maladie.

«C’est très triste de voir dans quel état il est, ont confié les Dickie Moore, Phil Goyette et Don Marshall, trois guerriers des années 1950 et 1960, de même que Réjean Houle, le président des Anciens Canadiens. On pense souvent à lui et à son épouse Lise, qui démontre beaucoup de courage dans cette épreuve.»

Les troubles cognitifs de Richard, une légende du hockey, se sont aggravés ces derniers temps, a-t-on appris.

Le «Pocket Rocket» détient un record qui ne sera probablement jamais battu, soit celui d’avoir remporté 11 fois la coupe Stanley au cours de sa carrière.

Le Canadien a établi un record de la LNH en gagnant la coupe Stanley cinq années d’affilée, soit de 1956 à 1960.

Ils ne sont plus que quatre

Ils sont de moins en moins nombreux, les joueurs pouvant encore témoigner de cette époque glorieuse des années 1950.

Il ne reste plus que Richard, Moore, Marshall et Jean-Guy Talbot parmi ceux qui ont pris part à chacune des cinq conquêtes consécutives.

Goyette, lui, a vécu quatre de ces cinq championnats, puisqu’il a rejoint les rangs du Canadien en 1957.

«La dernière année a été très difficile en raison des décès en succession de plusieurs anciens coéquipiers. Ça me chagrine énormément», a raconté Moore, qui n’a pas participé au tournoi, ses jambes le faisant trop souffrir à l’âge de 84 ans.

Marshall et Goyette se sont toutefois bien amusés sur les allées du club Summerlea, eux qui sont de grands copains depuis 60 ans.

Appui important

Le tournoi des célébrités Hector «Toe» Blake a permis d’amasser, depuis sa création en 1994, des sommes totalisant 1,3 million $, qui ont été versées à la Société Alzheimer de Montréal.

Moore, Marshall (83 ans) et Goyette (81 ans) ont adoré jouer sous les ordres de Blake.

«Il était toujours prêt à nous aider afin qu’on puisse améliorer notre jeu, a mentionné Moore. C’était un excellent entraîneur qui faisait confiance à ses joueurs.

«On est heureux de voir que ce tournoi de golf annuel qui porte son nom permet d’amasser des sommes importantes pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. C’est un tournoi qui nous tient à cœur.»

125 000 cas au Québec

Plus de 125 000 Québécois, dont 33 000 à Montréal, souffrent de la maladie d’Alzheimer.

«Ces chiffres doubleront dans les 20 prochaines années en raison du vieillissement de la population, indique Christine Lessard, de la Société Alzheimer de Montréal. Il y a cependant de l’espoir pour les gens qui souffrent de troubles cognitifs.

«De gros projets de recherche sont en cours et on espère qu’ils permettront de trouver des remèdes afin d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes par cette maladie progressive et dégénérative», ajoute-t-elle.

«Le tournoi des célébrités de Toe Blake est l’une de nos principales activités pour recueillir des fonds, non seulement pour la recherche, mais aussi pour soutenir les proches de gens atteints de la maladie d’Alzheimer.»

– Pierre Durocher

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.