/sports/baseball
Navigation

Les Capitales se font lessiver

Privée de quatre réguliers, l’équipe de Patrick Scalabrini s’est inclinée 13-4 à Trois-Rivières

Le partant des Capitales, Mark Hardy, a été malmené par l’attaque des Aigles, accordant 13 coups sûrs et 3 buts sur balles en 4 manches et 2 tiers de travail.
Photo CHARLES-ANTOINE GAGNON, AGENCE QMI Le partant des Capitales, Mark Hardy, a été malmené par l’attaque des Aigles, accordant 13 coups sûrs et 3 buts sur balles en 4 manches et 2 tiers de travail.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Privés des services de quatre de leurs joueurs partants, les Capitales de Québec ont été écrasés 13-4 contre les Aigles, dimanche, au Stade Fernand-Bédard de Trois-Rivières.

L’équipe locale a pris le contrôle de la rencontre dès la deuxième manche en envoyant quatre coureurs jusqu’au marbre. Elle a inscrit un total de sept points durant ses trois tours au bâton suivants pour ainsi placer le match hors de portée de ses adversaires.

Le partant des Capitales Mark Hardy a donc vu sa journée de travail prendre fin après seulement 4 manches et 2 tiers durant lesquelles il a accordé 13 coups sûrs et 3 buts sur balles.

Le partant des Capitales, Mark Hardy, a été malmené par l’attaque des Aigles, accordant 13 coups sûrs et 3 buts sur balles en 4 manches et 2 tiers de travail.
Photo CHARLES-ANTOINE GAGNON, AGENCE QMI

Grosse commande

«On savait dès le départ, dans les circonstances, que ça prenait un départ de grande qualité de Hardy pour nous donner une chance aujourd’hui (dimanche)», a admis le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, sans vouloir se servir de la situation des blessés comme excuse.

Absents lors de cette rencontre, Jean-Luc Blaquière, Kalian Sams et Tyler Young devraient revenir au jeu dans les prochains jours. Alexeï Bell pourrait quant à lui réintégrer la formation à temps pour le début des séries éliminatoires, le 9 septembre.

Solutions à l’interne

Si le releveur Jay Johnson a dû être utilisé comme frappeur désigné, le joueur de position Josué Peley s’est de son côté retrouvé sur le monticule en fin de partie.

«Les Capitales feront dur pour quelques jours. Je n’aimerais pas être dans la position de Scalabrini», a dit le gérant des Aigles, Pier-Luc Laforest, au terme de la série.

Le partant des Capitales, Mark Hardy, a été malmené par l’attaque des Aigles, accordant 13 coups sûrs et 3 buts sur balles en 4 manches et 2 tiers de travail.
Photo CHARLES-ANTOINE GAGNON, AGENCE QMI

En ce sens, une petite réunion d’équipe a été tenue après le match du côté des Capitales.

«L’idée du “meeting”, c’est de demeurer positifs. On sait qu’on ne peut pas faire de miracles. Il faut travailler ensemble parce que les gars vont revenir. Notre force, ç’a toujours été d’être une équipe unie et il faut que ça demeure ça», a expliqué Scalabrini.

Inquiet pour Gélinas et Jimenez

Le gérant des Capitales, qui profiteront d’une journée de congé pour faire du karting aujourd’hui, n’a d’ailleurs pas caché ses inquiétudes dans le cas de ses deux principaux lanceurs partants, Karl Gélinas et Ismel Jimenez, blessés à une épaule.

«Karl (Gélinas) et (Ismel) Jimenez sont deux gros points d’interrogation. Dans les deux cas, il n’y a aucune chance qu’ils soient là dans la saison. On espère qu’ils seront capables de faire au moins un départ en séries.»