/sports/racing
Navigation

Zablocki dominant

Il remporte le marathon SSQ Lévis-Québec avec une marge de 15 minutes

DM marathon SSQ-08
Photo Daniel Mallard Christopher Zablocki a remporté le marathon avec 15 minutes d’avance.

Coup d'oeil sur cet article

Christopher Zablocki a survolé les 42,2 km du marathon SSQ Lévis-Québec, hier matin.

L’Américain du Connecticut a parcouru la distance en 2 h 25 min 34,1 s. Chris Hartshorn, son plus proche poursuivant, a franchi la ligne d’arrivée près d’une quinzaine de minutes plus tard (2 h 40 min 6,1 s).

Le record du parcours, établi par l’Ontarien Michael Njordge en 2008, est de 2 h 23 min 46,5 s.

«En 2013, j’ai terminé deuxième. Lorsque j’ai franchi le fil d’arrivée, j’étais très heureux. La température était légèrement chaude, mais ce n’était pas si pire que ça. Le parcours est très beau et, en général, ça s’est bien passé», a indiqué le vainqueur.

«Pendant les 25 premiers kilomètres, j’étais dans le peloton de tête. Je me suis ensuite détaché et c’est à ce moment que j’ai réalisé que je pouvais gagner.»

Un Québécois quatrième

En juin dernier, au Minnesota, Zablo­cki a parcouru les 42,2 km en 2 h 17 min.

Jeff Jones (2 h 41 min 53,2 s) et le Québécois Mathieu Desbiens (2 h 43 min 20 s) ont pris les troisième et quatrième places.

Normand remet ça

Pour la deuxième année de suite, Joanne Normand, de Québec, a remporté la victoire chez les femmes en raison d’un chrono de 3 h 1 min 56,9 s.

Elle a battu Tracy Greig (3 h 6 min 33,9 s) et Mélanie Létourneau (3 h 9 min 41,3 s).

«Les victoires ne sont jamais prévues. Je souhaitais seulement faire à peu près le même temps que l’an dernier. C’est-à-dire entre 3 h 2 min et 3 h 15 min. L’an dernier, j’ai fait 3 h 6 min, mais il faisait plus chaud. Je suis bien contente, mais comme je suis dans la quarantaine, mes temps stagnent. Et tant mieux s’ils peuvent stagner jusqu’à 50 ans!» espère celle qui en était à sa dixième présence dans la vieille capitale.

Surprise totale

De son côté, Mélanie Létourneau, de Disraeli, s’est surprise elle même.

«J’étais inscrite au demi-marathon, mais j’ai changé d’épreuve hier (samedi). Je ne le regrette pas! Surtout qu’il s’agissait de mon premier. Je peux donc dire mission accomplie. D’autant plus que j’ai frappé le mur au 30e kilomètre. Je reviendrai sûrement l’an prochain.»


« Ça ne peut pas être mieux » - Le président Denis Therrien

Joanne Normand, de Québec, a gagné le marathon pour la deuxième fois de suite.
Photo Daniel Mallard
Joanne Normand, de Québec, a gagné le marathon pour la deuxième fois de suite.
 
«Ça ne peut pas être mieux. Même dame Nature a collaboré!»
 
Président-directeur général du marathon SSQ Lévis-Québec Denis Therrien affichait un large sourire au terme de la 18e édition du marathon.
 
«Nous avons eu une bonne couverture nuageuse avec une légère brise fraîche. Il faut voir le nombre de sourires à l’arrivée. La gagnante du marathon chez les femmes [voir autre article] a fait cinq minutes de mieux que l’an dernier. Nous avions des conditions proches de l’idéal», a-t-il déclaré.
 
«Quant à l’organisation, tout a baigné dans l’huile. Tout s’est déroulé tel que prévu. Que demander de mieux?»
 
Therrien était encore une fois satisfait de la réponse des amateurs.
 
«À ceux qui se demandent ce qu’est le marathon, je leur dis de venir sur la ligne d’arrivée une fois. Ils attraperont la piqûre! Il y a une énergie incroyable! Il y a aussi de l’adrénaline dans les gradins.»
 
Bonne décision
 
Therrien et son équipe se réjouissaient à l’idée de prévoir le départ des courses plus tôt en matinée.
 
«Il n’y a pas de doute qu’il s’agit d’une bonne idée. J’ai fait une visite à mon équipe médicale et, sur les 25 civières, aucune n’était occupée.
 
«L’an prochain, nous tenterons d’accueillir encore plus de monde. Nous tenterons de trouver le financement – si jamais le fédéral peut délier ses goussets un peu – pour promouvoir l’événement. Il y a des gens de 25 pays ici et nous méritons un soutien de la part de nos gouvernements.»
 
Plus de 10 000 coureurs se sont inscrits aux diverses courses de la fin de semaine.
 
Coureur dans l’âme, Therrien ambitionne de participer à la 20e édition du marathon SSQ Lévis-Québec dans deux ans.
 
Après avoir été poussée sur la majeure partie des 21,1 km, Andréanne Gagnon a franchi les derniers mètres en marchant.
Photo Daniel Mallard
Après avoir été poussée sur la majeure partie des 21,1 km, Andréanne Gagnon a franchi les derniers mètres en marchant.

Les résultats

MARATHON
 
Hommes
 
1. Christopher Zablocki 2 h 25 min 34,1 s
2. Chris Hartshorn 2 h 40 min 6,1 s
3. Jeff Jones 2 h 41 min 53,2 s
 
Femmes
 
1. Joanne Normand 3 h 1 min 56,9 s
2. Tracy Greig 3 h 6 min 33,9 s
3. Mélanie Létourneau 3 h 9 min 41,3 s
 
DEMI-MARATHON
 
Hommes
 
1. Dancan Kasia 1 h 8 min 26,2 s
2. Baghdad Rachem 1 h 8 min 53,7 s
3. Fethi Oukid 1 h 9 min 26,1 s
 
Femmes
 
1. Gabrielle Wheeler 1 h 22 min 26,1 s
2. Marianne Pelchat 1 h 24 min 40,9 s
3. Maude Boivin-Bouchard 1 h 27 min 32 s
 
10 KILOMÈTRES
 
Hommes
 
1. Kyle Wyatt 32 min 10,1 s
2. Alexandre Ricard 32 min 29,2 s
3. Keven Bédard 32 min 39,7 s
 
Femmes
 
1. Catherine Cormier 35 min 54,1 s
2. Ingrid Cluzeau 37 min 22,4 s
3. Marianne Boivin 38 min 23,2 s