/entertainment/music
Navigation

Iron Maiden renouera avec le Québec, selon Bruce Dickinson

Le groupe entreprendra une tournée mondiale en 2016, qui devrait les amener dans la Belle Province

Iron Maiden
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Le Québec fera partie de l’itinéraire de l’imposante tournée mondiale que le groupe britannique Iron Maiden entreprendra en 2016 pour soutenir la sortie vendredi de l’album double The Book of Souls, a laissé entendre le chanteur Bruce Dickinson, lors d’une entrevue accordée au Journal mercredi, à Toronto.

«Vous seriez vraiment malchanceux si vous étiez à Montréal et que vous nous ratiez», a dit en souriant Dickinson, lorsqu’on lui a demandé si la portion canadienne de la tournée The Book of Souls comptera des escales à Montréal et Québec.

Les verra-t-on aussi dans le tout nouveau Centre Vidéotron à Québec? «Je ne sais pas. Nous en sommes encore à planifier tout ça», a-t-il confié.

La parution du 16e album en carrière d’Iron Maiden revêt un caractère particulier, admet Bruce Dickinson, qui vient tout juste de remporter sa bataille contre un cancer de la langue.

«C’est un album spécial en raison des événements qui l’entourent. Il y a tout un drame avec mon diagnostic. Mais, plus que ça, je crois que la musique est à la hauteur des attentes. C’est un de nos albums les plus émouvants, avec des trucs qu’on n’a jamais faits avant. Comme la chanson Empire of the Clouds, qui dure près de 20 minutes et sur laquelle je joue pour la première fois du piano sur une pièce de Maiden.»

Robin Williams

Au rayon des moments forts de l’album, on retrouve Tears of a Clown, qui a été inspirée par le suicide de l’acteur Robin Williams.

«Mais, attention, ce n’est pas un hommage à Williams. Je dirais plutôt une lamentation à propos de la tristesse qui se cache derrière le visage du clown. C’est une chanson très touchante.»

Immense soulagement

A-t-il craint de ne plus pouvoir chanter lorsqu’il a appris qu’il avait le cancer, au printemps? «C’était une possibilité», a indiqué Dickinson, qui affirme n’avoir jamais été aussi soulagé de sa vie que le jour où ses médecins lui ont dit que son cancer avait été vaincu.

«Un immense soulagement, j’en étais incapable de parler. Je ne savais pas quoi faire. Devais-je hurler ma joie? C’était la plus grosse nouvelle que je n’avais jamais reçue de mon existence.»

Dickinson devra cependant s’astreindre à de nombreux exercices pour rétablir sa voix avant de prendre la route en février.

«Présentement, je suis à l’étape de la guérison, donc je n’ai pas chanté sauf quelques fois à la maison. Heureusement, la puissance est encore là. Les notes aussi. Nous allons répéter de façon intensive en janvier.»

La fois où il a voulu frapper Axl

Interrogé sur ses souvenirs de ses passages au Québec, Bruce Dickinson a raconté avec humour qu’il a un jour eu envie de frapper Axl Rose au Colisée de Québec.

Guns N’Roses jouait alors en première partie d’Iron Maiden et, selon Dickinson, Axl Rose s’en serait pris à des spectateurs parce qu’ils lui parlaient en français.

«J’aurais dû monter sur scène et lui donner un coup de poing. Comment pouvait-il oser parler à mon public de la sorte? J’ai toujours regretté de ne pas l’avoir fait.»

Les frais de déplacement du Journal vers Toronto ont été payés par Warner Music.

Iron Maiden

  • 1975 : Année de la formation du groupe Iron Maiden
  • 80 millions : Nombre d’albums vendus en carrière
  • 70 : Nombre de villes que prévoit visiter le groupe lors de sa tournée de 35 pays, répartis sur six continents, en 2016