/news/currentevents
Navigation

Le déneigeur qui a floué 2000 clients serait de retour

Repentigny
Photo d'Archives Quelques mois avant de fermer ses portes sans préavis, l’entrepreneur Martin Teoli s’était entretenu avec Le Journal, en octobre 2014, pour dénoncer l’intimidation parmi les déneigeurs de la Rive-Nord de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

La police met en garde les résidents de l’Est de Montréal et de la Rive-Nord à la recherche d’un déneigeur, car l’entrepreneur qui aurait floué ses quelque 2000 clients l’hiver dernier serait en train de reprendre du service.

Il s’agit de Martin Teoli, ce déneigeur de Repentigny dont la compagnie Pro-Neige a cessé de déneiger ses clients en plein hiver, juste après avoir encaissé leur dernier chèque, en janvier.

La police de Repentigny affirme avoir reçu des plaintes l’informant que l’entrepreneur serait en train de reprendre incognito sa clientèle de Pointe-aux-Trembles et Repentigny, sous le couvert d’autres entrepreneurs.

«On a reçu de l’information en ce sens là, mais on ne peut pas le confirmer ni l’empêcher de repartir en affaires», souligne l’enquêteur Patrick Godin.

La police de Montréal conseille à ceux qui se choisissent ces jours-ci un déneigeur de faire preuve de prudence. «Il faut faire des recherches avant de signer un contrat», insiste le sergent Laurent Gingras.

L’homme est dans la mire de la police depuis plusieurs mois (voir autre texte) et comparaît aujourd’hui au palais de justice de Joliette.

Il est accusé de l’incendie criminel du garage d’un autre déneigeur ainsi que de voies de fait, menaces et harcèlement envers plusieurs propriétaires ou employés d’entreprises concurrentes.

Trois déneigeurs ont dit au Journal avoir de bonnes raisons de croire que M. Teoli, qui opérait sous différents noms, est de nouveau en affaires.

Mêmes sites web

«On reconnaît ses slogans et ses publicités, on reconnaît la façon de faire Teoli», nous a dit l’un d’eux, qui n’a pas voulu être identifié par crainte de représailles.

Deux sites web en tout point pareils à ceux qu’avait Teoli ont refait surface ces derniers jours, soit ceux de Déneigement Repentigny et de Déneigement Pointe-aux-Trembles. Lorsque Le Journal s’est penché sur l’affaire, les deux sites ont été effacés.

Le déneigeur derrière le nouveau Déneigement Repentigny, Benoit Miron, a admis avoir conclu une entente avec Martin Teoli pour reprendre son site, son nom d’entreprise et sa clientèle.

Noms de compagnies utilisés par Martin Teoli

  • Pro-Neige
  • Déneigement Repentigny
  • Déneigement Pointe-aux-Trembles
  • Déneigement Le Gardeur
  • Déneigement Rive-Nord
  • Neigexpert
  • Système d’irrigation Repentigny
  • Traitement de pelouse Montréal
  • Traitement de pelouse Repentigny
  • Marquage-signalisation-Montréal inc.

 

Source : Registraire des entreprises

« Une grosse erreur »

«Il me l’a offert gratuitement. Là, je réalise que j’ai fait une grosse, grosse erreur», a dit M. Miron, qui comptait reprendre les clients «floués» par Pro-Neige, a-t-il soutenu. L’homme jure toutefois que Martin Teoli n’était pas son partenaire d’affaires.

«Je ne veux plus jamais être associé à lui. Je ferme le site tout de suite», a-t-il insisté.

Ces dernières semaines, deux compagnies portant presque le même nom que celles de Teoli ont vu le jour: Déneigement Repentigny 2015 et Déneigement Pointe-aux-Trembles 2015. La première appartient à François Martel, la seconde à Gary Leduc.

Joint à son bureau d’agent immobilier, M. Martel a nié tout partenariat d’affaires avec Teoli.

Il était toutefois incapable d’expliquer pourquoi son entreprise créée en mars porte presque le même nom que celle immatriculée au nom de Teoli. «C’est un “bad move”», a-t-il dit. Il n’a pas été possible de parler avec Martin Teoli, mercredi.

Enquête sur une fraude de 800 000 $

La police de Repentigny enquête sur une fraude qu’aurait commise le patron de Pro-Neige envers son ancien partenaire d’affaires en abandonnant toute leur clientèle en plein hiver.

«L’enquête porte sur une fraude envers l’ancien associé de Martin Teoli, Jonathan Dazé, mais pas sur une fraude envers les citoyens», précise l’enquêteur Patrick Godin, de la police de Repentigny.

Les deux hommes avaient chacun leur entreprise, mais partageaient les mêmes bureaux, leurs tracteurs et leur clientèle.

Lorsque Martin Teoli a cessé ses opérations juste après avoir encaissé les derniers chèques de ses clients, en janvier dernier, il n’aurait pas prévenu son partenaire d’affaires Jonathan Dazé, le propriétaire de Déneigement Repentigny inc.

Selon nos sources, Martin Teoli aurait empoché les chèques adressés à l’entreprise de M. Dazé avant de disparaître, en plein mois de janvier.

Stratagème

Pour ce faire, il avait ajouté le nom de «Déneigement Repentigny» aux nombreuses raisons sociales qu’il utilisait. Comme les clients n’inscrivaient pas toujours le «inc.» sur leur chèque, il aurait ainsi pu encaisser une importante somme d’argent. La présumée fraude dépasserait les 800 000 $, selon nos informations.

La police de Repentigny enquête depuis plusieurs mois sur ce possible stratagème. On a conseillé aux présumés clients floués d’intenter des recours au civil, indique l’enquêteur Godin.

Pluie de plaintes

Selon ce dernier, c’est la police de Montréal qui enquêterait sur la fraude envers les citoyens. «Ce sont eux qui ont reçu le plus d’appels de citoyens en colère l’hiver dernier», note M. Godin.

La police de Montréal n’a pas voulu confirmer qu’une enquête était en cours.

L’Office de la protection du consommateur a reçu une pluie de plaintes concernant le déneigeur Martin Teoli. L’organisme conseille d’exiger que le dépôt demandé par un déneigeur soit versé dans un compte en fidéicommis.

«Ça protège les consommateurs au cas où un déneigeur fermerait ses portes en plein hiver», note le porte-parole Charles Tanguay, qui explique qu’on peut simplement ajouter la mention «fidéicommis» en inscrivant le nom de l’entreprise de déneigement sur notre chèque.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.