/finance/news
Navigation

Voulez-vous investir en bourse?

Voulez-vous investir en bourse?
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Une lectrice néophyte nous demande comment s’y prendre pour investir en Bourse.

Il faut faire preuve de deux qualités: patience et curiosité. Pourquoi la patience? Parce que les bons rendements se calculent à long terme. Même la performance des meilleurs gestionnaires est évaluée sur plusieurs années. Les investisseurs célèbres comme Benjamin Graham ou Warren Buffett l’ont répété «On investit pour le long terme».

Pourquoi la curiosité? Parce qu’on choisit des sources d’information adéquates et on lit beaucoup. Notre lectrice nous demande de quelle façon se préparer et quels sont les bons les sites internet ou maisons de courtage. Elle précise qu’elle n’est pas millionnaire.

Pas besoin de l’être pour investir. Un petit montant, ne serait-ce que 25$ ou 50$ par semaine, viré automatiquement, fait le travail.

Voici quatre étapes incontournables:

  • Lisez la section «L’ABC de l’investissement» du site internet de l’Autorité des marchés financiers (AMF): https://bit.ly/1JUNpYC.
  • Trouvez un conseiller financier. Celui-ci déterminera votre niveau de tolérance au risque, ce qui est fondamental.
  • Vérifiez le registre de l’AMF pour confirmer s’il est inscrit: https://bit.ly/1WPTppf.
  • Déterminez vos objectifs: vous investissez pour votre retraite (quelle est la date?) ou pour acheter une maison? Combien espérez-vous amasser et dans combien de temps? Plus vos objectifs sont élevés, plus c’est risqué.

Suivez des cours

Les institutions ou les conseillers financiers offrent habituellement des séminaires dans des hôtels. C’est un bon départ, mais ces événements sont fortement orientés vers leurs produits. On repassera pour l’indépendance. Et sortez en courant si on vous vend des rendements de plus de 15 % ou des placements révolutionnaires.

Vaut mieux s’informer auprès de l’ACTIF (www.actif.net), une coopérative d’éducation financière qui offre toute une gamme de séminaires ou de cours gratuits ou pas chers. L’ACTIF encadre aussi des clubs-écoles d’investissement qui permettent l’apprentissage avec de petits montants.

Pour ce qui est des maisons de courtage, il y en a deux types: de plein exercice et à escompte. Avec les premières, vous bénéficiez des conseils d’experts. Mais ces derniers facturent des commissions assez élevées à chaque transaction. Avec les courtiers à escompte, vous êtes laissés à vous-même, malgré leurs tutoriels et guides en ligne. Pratiquement tous les courtiers se valent et leurs honoraires se ressemblent. La différence, c’est votre niveau de connaissance.

Donc, si vous voulez investir, il faudra y consacrer plusieurs heures par semaine. Un bon moyen de se lancer, c’est de confier 80 % de ses placements à son conseiller et garder le reste pour apprendre en solo. Plus on acquiert de connaissances, plus cette proportion change.

Conseils

  • On se méfie de ses émotions: on n’achète pas dans l’enthousiasme et on ne vend pas en panique.
  • On n’investit que dans ce qu’on comprend.
  • On fuit les rendements mirobolants: si vos placements vous rapportent plus que les bons du Trésor, vous êtes déjà meilleur que la majorité; 5 % par les temps qui courent, c’est plus qu’excellent; plus de 15 %, c’est une arnaque.