/lifestyle/techno
Navigation

12 applications pour devenir les stars de la rentrée

Coup d'oeil sur cet article

L’école qui recommence, pour plusieurs, c’est le retour aux longues heures d’étude, aux interminables devoirs et à l’éternelle prise de notes... Mais ça n’a pas toujours besoin d’être aussi laborieux. Que ce soit pour l’école primaire, le secondaire ou l’université, il existe des applications qui peuvent aider. En voici douze.

Pour la prise de notes

Notability

Photo courtoisie

Si vous regardez de haut les applications de prise de notes manuscrites pour iPad car elles ne battent pas, ni en confort ni en simplicité, le bon vieux calepin, c’est que vous n’avez pas essayé Notability. L’application sur ­mobile permet d’annoter tout et n’importe quoi, à la main ou au ­micro: fichier PDF, JPEG, etc. Une version pour ordinateur récupère les documents sauvegardés en nuage et permet de les réviser ou d’en créer de nouveaux. Un excellent mélange de simplicité et de ­polyvalence, qui fait étonnamment bien avec un stylet. Seul hic: il faut débourser 7 dollars pour Notability, alors qu’Evernote et même OneNote, de Microsoft, sont gratuites.

Pour penser plus vite

Elevate

Photo courtoisie

Elevate est en anglais, mais cet ensemble de jeux d’entraînement cognitif a reçu le titre d’Application de l’année en 2014 sur la plateforme iOS, avec raison. Même si les jeux de mots inclus dans ce jeu d’apprentissage ne sont pas votre truc, il reste une bonne dose d’autres petits défis mathématiques et logiques qui permettent d’améliorer sa rapidité de calcul et de raisonnement, étant donné que toutes les épreuves sont minutées de façon très serrée.

Pour préparer les enfants

Osmo

Photo courtoisie

Osmo n’est pas une application, mais une gamme d’applications orbitant autour d’un petit adaptateur pour la caméra frontale d’un iPad. Des jeux et des activités ludiques, destinées aux plus jeunes, en découlent: il faut reproduire des formes géométriques à l’aide de blocs de formes diverses, numériser des dessins, etc. Ça a l’air simple, mais les enfants y passent des heures. Suffisamment pour excuser un prix de détail de 100 $ pour l’ensemble.

Pour réviser plus efficacement

Brainscape

Photo courtoisie

Les fiches de révision sont une technique d’étude vieille comme le monde. Brainscape reprend le concept, façon numérique: on crée ses propres fiches ou on va piger dans les centaines d’ensembles de fiches qu’offre déjà l’application (ce qui coûte tout de même quelques sous). De la ­géographie à la finance, tout, ou presque, s’y trouve. Et Brainscape innove par sa façon répétitive de présenter les fiches, pour améliorer l’apprentissage: les étudiants qui révisent leurs notes pendant 30 minutes à l’aide de l’application pourraient retenir jusqu’à deux fois plus d’éléments qu’en utilisant des fiches manuscrites.

Pour être productif en tout temps

Microsoft Office Mobile

Photo courtoisie

C’est gratuit! Word, Excel et PowerPoint, les trois étoiles de la suite logicielle de Microsoft, sont téléchargeables sur Android et sur iOS sans que l’on doive payer un sou. C’est pas merveilleux, ça? Évidemment, les professionnels ont leurs préférences: ­Apple, Google et d’autres encore proposent des applis similaires, mais Microsoft s’en tire plutôt bien en combinant sa suite bureautique à son stockage en ligne OneDrive et aux logiciels pour ordinateur personnel de façon étonnamment transparente. Est-ce qu’on a dit que c’était gratuit?

Pour garder le contact

Togethera

Photo courtoisie

Comment, un autre réseau social? Eh oui. Sauf que celui-là ­impose des limites strictes: pas de publicité, pas d’accès «public» à vos données et pas de crainte de fuite d’informations confidentielles. C’est pas mal. Togethera se définit d’ailleurs comme une application de partage de données «antisociale», dans laquelle on crée des groupes privés pour la famille et les amis proches. On peut partager des messages et des images directement dans l’application, et grand-maman peut suivre tout ça par courriel si ça lui chante, tout à fait gratuitement.

Pour mieux gérer son temps

Wunderlist

Photo courtoisie

Payer le loyer, finir un travail de français, aller chercher son portable chez le réparateur, aller prendre un verre... On peut s’y perdre. Des applications comme Wunderlist agissent comme une boussole pour les étudiants (ou ­n’importe qui, en fait) qui s’égarent facilement dans les tâches à faire au courant de la semaine. Et comme on peut créer des groupes autour de projets définis, même les travaux d’équipe peuvent bénéficier (avec alertes!) d’un meilleur suivi des tâches de tout le groupe.

Pour arrêter d’égarer son agenda...

Studyo

Photo courtoisie

Autrefois appelé Cogito, l’agenda numérique Studyo propose, gratuitement, l’équivalent pour iPad d’un agenda scolaire traditionnel. L’application se distingue d’un agenda ­numérique plus classique en divisant les mois, semaines et journées en fonction des cours et des congés, et en regroupant les tâches en fonction de ces périodes de la journée. Évidemment, le tout peut être partagé entre élèves ou avec les professeurs. En fait, certaines écoles ont déjà adopté cette application par défaut. Et comme tout est sauvegardé sur un serveur en nuage, pas de crainte de perdre ses infos...

Pour améliorer les travaux en équipe

Slack

Photo courtoisie

Slack fait ­fureur ces jours-ci dans le secteur technologique et dans ­certains milieux branchés. Tout, dans Slack, est conçu pour le travail d’équipe: on échange des messages, on peut ­partager des fichiers, et on fait tout ça en intégrant de façon plutôt transparente les autres services web du moment, de Dropbox à Twitter, en passant par des trucs plus complexes comme IFTTT, qui permet d’automatiser certaines actions.

Pour se mettre dans la bonne atmosphère

Songza

Photo courtoisie

Ah, les services musicaux en ligne... Ils sont de plus en plus nombreux, mais semblent se concentrer sur l’offre de contenu en volume. Pas toujours pratique quand on ne veut pas passer des heures et des heures à chercher, puis à trier toute cette musique. Songza propose une approche différente: des listes de lecture créées par des ­experts et offertes ­selon des moments de la journée et des contextes précis: réveil, activité sportive, boulot, en voiture, etc. Besoin d’étudier? Il y a une liste pour ça. Besoin de relaxer? Il y en a une pour ça aussi. Ainsi de suite. C’est gratuit et c’est ­accessible d’à peu près toutes les façons.

Pour tricher dans des calculs complexes

MyScript Calculator

Photo courtoisie

Une calculatrice scientifique, c’est bien. Une application de notes manuscrites, c’est pas mal, ça aussi. Une application de notes manuscrites qui traduit ce qu’on écrit en formules mathématiques, puis qui fournit la réponse? C’est le bonheur, surtout pour ceux qui n’ont pas nécessairement la bosse des maths... Et c’est précisément ce que propose MyScript Calculator. Sortez le stylet!

Pour apprendre une autre langue... à son rythme

Duolingo

Photo courtoisie

Pas toujours évident d’apprendre une autre langue en classe. Des fois, ça va trop vite, des fois, pas assez. Des applications comme Duolingo rendent les choses bien plus faciles. En fait, même les parents qui envoient leurs ­enfants de force à des écoles d’immersion anglaise devraient y jeter un coup d’œil, ça les ferait peut-être changer d’idée... Et ça leur ferait probablement ­épargner quelques précieux sous, Duolingo étant tout à fait gratuit.