/lifestyle/family
Navigation

Les chiens et le rhume des foins

Adorable Scratching Puppy
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Chaque année, dès la mi-août, c’est la même période difficile qui recommence pour les personnes qui souffrent du rhume des foins. Mais saviez-vous que ces «maudites» allergies qui rendent la vie insupportable font également bien des dégâts chez les chiens allergiques?

En effet, car au lieu de se moucher sans cesse, d’éternuer et d’avoir les yeux qui piquent et qui coulent comme nous, les chiens allergiques souffrent de démangeaisons intenses au niveau de la peau. Des démangeaisons si fortes qu’ils vont se gratter presque jours et nuits, parfois même jusqu’au sang.

Complications fréquentes

À force de la gratter, de la frotter et de la mordiller ainsi, la peau de l’animal s’infecte aussi, parfois. La peau pourra alors devenir humide et suinter ou se couvrir de quelques galles, croûtes ou petits boutons, selon le cas. Le pire dans tout cela c’est que cette surinfection de la peau amplifie encore plus les démangeaisons et complexifie le traitement. Voilà une excellente raison pour ne pas attendre trop longtemps avant de consulter votre médecin vétérinaire après le début des premiers symptômes.

Tous les symptômes ­mentionnés précédemment peuvent aussi être causés par autre chose que l’herbe à poux. Voici quelques causes possibles: différents parasites, infections cutanées ­variées, allergie alimentaire à différents ­ingrédients, allergie à d’autres ­allergènes «aériens» tels que pollens variés, spores de ­moisissures, poussières, etc.

Quoi faire pour aider Fido ?

Peu importe la cause des symptômes, il faudra consulter son vétérinaire de toute façon pour soulager Fido et le plus tôt sera le mieux, car votre chien n’est pas du tout à l’aise dans sa peau. Votre médecin vétérinaire vous questionnera, procédera à un examen physique et vous proposera sans doute certains tests pour éliminer d’autres causes potentielles et vous offrir un traitement approprié. En ce qui a trait spécifiquement à cette ­allergie saisonnière, certains antihistaminiques et des anti-inflammatoires adaptés aux animaux pourront alors être prescrits pour soulager votre animal et diminuer ses symptômes. Si une surinfection est détectée, des antibiotiques ­seront prescrits. On pourrait même modifier la diète de votre animal afin d’améliorer la santé générale de sa peau.

Des symptômes différents

Chez les chiens, les symptômes du rhume des foins ne sont pas associés à ceux d’un «rhume», mais plutôt à une maladie de peau. Les chiens ­affectés ont une tendance à se ­mordiller, se frotter ou se gratter, tout cela à cause de démangeaisons ­intenses. Leur peau sera souvent rouge et irritée. Les démangeaisons se ­produiront souvent sur tout le corps, mais peuvent aussi se concentrer à des endroits plus précis comme :

  • La face : Le chien se frotte alors souvent le visage.
  • Les pattes : Le chien se mordille ou se lèche alors constamment les pattes.
  • Les yeux : Le chien se frotte alors les yeux et peut avoir des irritations et des écoulements oculaires.
  • Les oreilles : Le chien se frotte alors les oreilles et se secoue la tête. Ses oreilles sont rouges et ­peuvent contenir des sécrétions abondantes, signe d’une otite.

Brèves

Mon coup de cœur vétérinaire

Kaamelott

Photo Courtoisie

Rencontrez Kaamelott, un joli husky/berger hollandais de 7 mois très affectueux, présentement disponible pour adoption via la SPCA de Montréal. Ce jeune chien très actif et curieux est prêt à conquérir le monde avec vous! Étant donné qu’il n’a pas eu un début de vie facile, il a d’abord été placé dans un foyer d’accueil temporaire avec un éducateur canin. Kaamelott est maintenant à la recherche d’une famille qui aura la patience et l’énergie pour continuer son éducation. Si vous souhaitez adopter Kaamelott, veuillez contacter sa famille d’accueil pour plus d’information à: canissence@gmail.com.