/travel/outdoors
Navigation

Randonnée automnale au Massif du Sud

VOY-RANDONNEE-APPALACHES
PHOTO COURTOISIE Avec ses 119 km2, le parc régional du Massif du Sud regorge de différents sentiers ­offrant des expériences diverses aux visiteurs.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques années, le parc régional du Massif du Sud se taille une place de choix dans l’univers de la randonnée pédestre au Québec. Et pour cause.

En plus d’offrir 71 km de sentiers rustiques, mais très bien balisés et accessibles à nos amis canins, cette destination offre une grande diversité de paysages, avec de hauts sommets de plus de 900 m, des vallées encaissées, des chutes et des cascades, ainsi que des ­forêts aux arbres tricentenaires.

Une fois sur place, une tâche ardue nous attend: choisir les sentiers à arpenter pendant notre séjour de deux jours. Le menu est alléchant: le sentier des Portes-de-l’Enfer s’aventure dans les magnifiques gorges de la rivière aux Pins; celui du mont Chocolat surplombe les immensités forestières de la réserve écologique Claude-Mélançon; la piste de la Vieille Forêt mène à un écosystème exceptionnel abritant des bouleaux jaunes de plus de 300 ans. Et ce n’est qu’un petit aperçu du menu.

Pour un tour d’horizon de ce territoire de 119 km2, nous décidons de nous attaquer à la boucle des Géants, un parcours d’une trentaine de kilomètres qui mène à la conquête des monts Saint-Magloire (917 m) et du Midi (915 m), les plus hautes montagnes des Appalaches entre Mégantic et les Chic-Chocs.

Situé à cheval sur le territoire de quatre municipalités, le parc régional du Massif du Sud propose également de l’hébergement en tentes prospecteurs, refuges, yourtes et camping. En période de chasse, quelques sentiers sont temporairement fermés, mais la majeure partie du ­réseau demeure ouverte. À découvrir.

► Pour en savoir plus: massifdusud.com