/news/health
Navigation

Complexe médical Cedar: le CUSM et le promoteur se seraient entendus

Coup d'oeil sur cet article

Le Centre université de santé McGill (CUSM) se serait finalement sorti du bourbier juridique entourant le complexe médical Cedar pour un montant de 27 miilions $.

Le mégahôpital aurait finalement conclu une entente avec le promoteur du projet immobilier, Vincent Chiara pour s’extirper du projet Cedar, acquis de façon controversé, selon ce que révèle The Gazette en matinée.

Le bâtiment du 1750 avenue Cedar avait été acheté sans l’autorisation de l’Agence de la santé de Montréal à un prix largement au-dessus du marché. Le gouvernement et la ville de Montréal avaient finalement refusé de soutenir le projet en 2011. Le bâtiment avait donc été laissé à l’abandon depuis.

Dans un rapport publié cette année, le ministère de la Santé a estimé que la perte encourue pour l’hôpital afin de s’extirper de ce projet a été de 27 M$, selon le quotidien anglophone. Le médiateur du gouvernement assure toutefois que le CUSM a assumé ces pertes sans utiliser son budget opérationnel, et lui a permis de baisser considérablement ses risques financiers à long terme.

Le rapport indique cependant que le CUSM doit obtenir un remboursement de 27 M$, sans préciser d’où proviendraient les fonds.

Le promoteur Vincent Chiara a indiqué à The Gazette qu’il allait reprendre le projet pour construire des condos, qui seraient terminés d’ici 2017.