/lifestyle/family
Navigation

La toux, un symptôme à surveiller

dog under a blanket on white
Igor Normann - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

D’abord, un seul épisode de toux isolé ne veut pas dire que notre animal a un problème de santé. Il a peut-être simplement respiré un ­irritant comme la fumée d’une ­cigarette ou votre parfum en ­aérosol. Il a peut-être avalé de ­travers et se retrouve avec un petit ­morceau de nourriture qu’il tente d’expulser. Bref, si ça passe ­rapidement, on n’en parle plus.

Par contre, quand la toux est fréquente ou devient récurrente ou persistante, il faut penser que notre animal a peut-être un problème d’ordre médical. La toux indique généralement la présence d’une anomalie dans le système respiratoire, que ce soit dans sa partie supérieure comme dans le larynx ou la trachée ou que ce soit plus profondément dans les poumons (petites et grosses bronches, alvéoles, etc.).

Plusieurs maladies spécifiques peuvent affecter le système respiratoire d’un chat ou d’un chien: allergies, asthme, infections virales, bactériennes ou à champignons, parasites, cancers, etc. Il est donc essentiel de consulter votre vétérinaire et d’établir un diagnostic. Certains tests, dont les radiographies entre autres, seront sûrement nécessaires.

Problèmes cardiaques

La toux n’indique pas seulement la possibilité d’un problème respiratoire. Chez les chats et les chiens, une toux récurrente pourrait bien être le premier symptôme d’un problème cardiaque. La toux associée à un problème cardiaque s’explique de deux façons. Parfois, le cœur malade augmente de volume et, en grossissant, vient toucher une bronche principale et l’irrite au point où la toux se manifeste. Autrement, dans certains cas de maladies cardiaques plus avancées, la présence de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire) provoque la toux.

D’autres grands classiques chez les animaux qui toussent

1 La toux de chenil

La toux de chenil est une maladie contagieuse du chien qui se retrouve plus fréquemment chez les chiots. C’est, ni plus ni moins, comme une bonne grosse grippe de chien qui produit des quintes de toux souvent très bruyantes et fréquentes. Il s’agit d’une infection qui nécessite parfois des antibiotiques et surtout des soins de soutien. Elle s’attrape facilement par des contacts directs avec d’autres animaux infectés ou indirectement, par des objets contaminés (bol d’eau, vêtement, etc.). Un vaccin existe et peut diminuer favorablement les chances de l’attraper. Il est fortement recommandé aux chiens qui fréquentent d’autres chiens (en allant au parc à chien, à l’animalerie, chez le toiletteur, en pension, etc.).

2• L’asthme félin

Comme chez certains humains, l’asthme peut aussi affecter les chats. Le chat asthmatique a des épisodes de toux sévères qui, parfois, peuvent dégénérer en détresse respiratoire. Les traitements sont sensiblement les mêmes que chez l’humain.

3• Le collapse de trachée

C’est une condition dégénérative de la trachée qui affecte surtout les chiens de petites races comme le Yorkshire et le caniche miniature. Il s’agit d’un défaut au niveau des cartilages qui forment les anneaux de la trachée qui rendent celle-ci trop molle. Lors de stress, d’exercices, d’excitations ou de jappement, la trachée a tendance à s’aplatir au passage de l’air ce qui provoque une toux très sonore et parfois des difficultés respiratoires sévères.

Toussoter un peu ou tousser très fort, lequel est le pire ?

La toux est un réflexe d’expulsion brusque de l’air emmagasiné dans les poumons. Si la toux est très forte en intensité sonore, cela veut dire qu’il y a un grand volume d’air expulsé hors des poumons. Or, quand un animal toussote juste un peu ou qu’il a une toux dite «muette», la quantité d’air ­expulsée est moindre et peut alors indiquer un problème pulmonaire sévère. En effet, cela peut être le reflet soit d’une incapacité des poumons à se distendre convenablement ou encore d’une perte de leur élasticité ou de leur souplesse. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de consulter un vétérinaire dès que la toux est récurrente, qu’elle soit forte ou non!

Brèves

Mon coup de cœur vétérinaire

Ronald

Photo Courtoisie

Ronald est un magnifique petit chat roux qui a eu un début bien difficile dans la vie. Il est arrivé tout amaigri à la clinique vétérinaire Animalis de Ste-­Rosalie où nous avons tout de suite pris soin de lui pour qu’il reprenne des forces. Son âge n’est pas connu, mais nous l’évaluons à environ 4-5 ans. Il est castré et vermifugé. Ronald est un chat amoureux des gens qui adore se coller et faire des câlins. Alors serez-vous la personne qui saura lui rendre tout son amour? N’oubliez pas qu’il y en a ­plusieurs autres aussi qui n’attendent qu’un maître à cet endroit! Consulter la page Facebook de la clinique ­vétérinaire Animalis pour les voir.