/entertainment/music
Navigation

Metallica entre dans l’histoire

METALLICA
Photo d’archives Plus de 100 000 personnes ont assisté au dernier spectacle de Metallica à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

L’histoire d’amour entre Metallica et la ville de Québec dure depuis maintenant trois décennies et jamais la flamme n’est venue près de s’éteindre. Au fil des ans, le groupe heavy métal chouchou des Québécois a joué 12 fois dans la capitale. Chacune de leur visite a été mémorable. En voici cinq qui ont particulièrement marqué Québec.

17 janvier 1985, salle Albert-Rousseau

Metallica n’a pas raté sa chance de faire une première bonne impression. Devant une foule qui lui était acquise en première partie, les Californiens ont carrément volé la vedette à W.A.S.P., qui était pourtant la tête d’affiche de la soirée. Tous ceux qui étaient sur place se rappellent des huées réservées à W.A.S.P., qui n’était manifestement pas le bienvenu après l’ouragan métal de Metallica, qui avait lancé l’album Ride The Lightning, quelques mois plus tôt.

3 juin 1994, Hippodrome de Québec

Pour sa première performance en plein air à Québec, Metallica a réuni près de 40 000 personnes sur les terrains de l’Hippodrome, qui ironiquement deviendront deux décennies plus tard la terre du Centre Vidéotron, que le groupe inaugurera mercredi soir. De tous les shows du groupe à Québec, celui-ci est le favori du promoteur Michel Brazeau, qui a présidé à la venue du band à de nombreuses reprises. «Personne ne croyait qu’on allait faire 40 000 personnes. Tout le monde était sceptique. En plus, il avait plu pendant une semaine, durant le montage. Et le jour du show, le soleil est apparu.» La magie Metallica avait opéré.

29 mars 1997, Colisée Pepsi

Pour la tournée marquant son 15e anniversaire, le groupe était débarqué avec ce qui était alors considéré comme le plus imposant spectacle présenté au Colisée Pepsi: 16 camions de matériel, une scène «monstrueuse» de 45 mètres et un véritable festival pyrotechnique. «À la fin du show, la structure de la scène tombait et la pyrotechnie partait. Les gens couraient dans les corridors. Ils cherchaient des téléphones pour appeler le 911 parce qu’ils pensaient que les techniciens étaient tombés. Nous, on savait que ça s’en venait, mais les gens avaient vraiment pogné de quoi», se souvient Michel Brazeau.

31 octobre et 1er novembre 2009, Colisée Pepsi

Pour la deuxième fois de son histoire, Metallica s’était offert un programme double au Colisée Pepsi. Deux soirs de fureur métal qui auront été goûtés par plus de 34 000 fans en délire. Et qui auront été immortalisés sur le DVD Quebec Magnetic, lancé deux ans plus tard. Pour l’une des rares fois de son histoire, le Colisée Pepsi devenait la vedette d’un DVD musical d’un artiste de calibre international. Une preuve supplémentaire, s’il en fallait une, que Québec occupe une place importante dans le cœur des membres de Metallica.

16 juillet 2011, plaines d’Abraham

Jamais les plaines d’Abraham n’auront été prises d’assaut avec une telle férocité que lorsque plus de 100 000 personnes s’y sont entassées, certains en faisant tomber des clôtures afin de s’assurer une place pour ce qui fut le concert le plus attendu de l’histoire du Festival d’été. Sur des Plaines qui ont vu passer leur lot de stars, il y a un avant et un après Metallica. Comme c’est son habitude, le groupe a été à la hauteur, offrant deux heures de ses plus grands succès devant un public déchaîné.