/sports/fighting
Navigation

«Je n'ai pas congédié Marc Ramsay» - Jean Pascal

Jean Pascal dément avoir remercié son entraîneur des 14 dernières années

Marc Ramsay et Jean Pascal ont été des complices durant 14 ans.
Photo d’archives Marc Ramsay et Jean Pascal ont été des complices durant 14 ans.

Coup d'oeil sur cet article

On a assisté à un scénario qu’on voit seulement à la boxe, lundi, alors qu’une nouvelle a circulé ­selon laquelle Jean Pascal s’était séparé de son entraîneur des 15 dernières années, Marc Ramsay.

Joint par Le Journal de Montréal, le pugiliste de 32 ans a cependant réfuté les informations diffusées par TVA Sports en fin de journée.

«On vient de m’apprendre la nouvelle comme quoi j’ai congédié Marc Ramsay, mais ce n’est pas le cas, a-t-il indiqué. Les rumeurs sont toujours plus ­excitantes que la vérité.»

D’ailleurs, Pascal a publié sur Twitter une photo de lui avec son entraîneur au gymnase lundi après-midi en mentionnant qu’il n’avait pas procédé à un changement sur ce plan dans les derniers jours.

À noter qu’il a écrit le mot «congédier» et non séparer dans son micromessage. Peut-être a-t-il voulu jouer sur les mots...

Toutefois, il n’a pas voulu commenter la possibilité de s’entraîner avec un ­autre entraîneur que Ramsay en attendant que l’agenda de celui-ci se libère avant son ­prochain affrontement prévu en ­décembre.

Comme on le sait, Ramsay sera très occupé à l’automne avec les combats d’envergure de David Lemieux, Artur ­Beterbiev, Kevin Bizier et Eleider Alvarez.

À deux reprises durant la journée, ­Ramsay n’a pas voulu discuter de la ­situation lorsque contacté par Le Journal.

Qui pourrait le remplacer ?

La boxe étant ce qu’elle est, on ne serait pas surpris d’assister à un revirement de situation dans les prochaines semaines.

Après tout, ce n’est pas la première fois qu’il y a des rumeurs de séparation qui circulent au sujet de Pascal et Ramsay. Si cette fois s’avérait la bonne, qui pourrait succéder à celui qui s’occupait de l’ancien champion du monde ­depuis les rangs amateurs?

Le premier nom qui vient en tête est celui de Stéphan Larouche. Celui-ci a travaillé avec Pascal pendant deux semaines avant son combat contre ­Yunieski Gonzalez. Toutefois, Larouche n’aurait pas encore reçu de coup de fil de la part de l’athlète.

Il faut penser que les candidatures de Roy Jones Jr. et Russ Anber pourraient faire partie des discussions. Jones a participé à quelques-uns des derniers camps avec Pascal. Pour ce qui est d’Anber, il connaît très bien le boxeur, mais son emploi du temps est très chargé en ce moment.

Bons souvenirs

Si le tout se terminait dans les prochains jours, Pascal et Ramsay auront fait un parcours très intéressant ensemble. Leur plus belle réussite a sans aucun doute été la conquête du titre WBC des mi-lourds par le boxeur contre Adrian Diaconu en 2009.

Il a conservé cette ceinture pendant près deux ans avant de s’incliner devant Bernard Hopkins par décision unanime.

Par la suite, Pascal est revenu à l’avant-scène avec une victoire convaincante contre Lucian Bute en janvier 2014.

Il ne faut pas oublier les chocs contre Carl Froch et Chad Dawson, qui ont aussi permis au Québécois de livrer ses ­meilleures prestations.