/opinion/blogs
Navigation

En réaction au texte «Des infirmières sonnent l’alarme»

Coup d'oeil sur cet article

Je suis infirmier auxiliaire et je dois vous dire que le ratio patient/infirmier a grandement augmenté. Cela est devenu quasiment impossible de continuer d’offrir des soins de qualité aux patients. De son côté, la direction administrative nous répond avec cette fameuse phrase: «allez-y par priorité».

Nous sommes surchargés de travail et nous ne pouvons pas faire notre devoir comme nous le voulons, «selon notre bon jugement», c’est-à-dire de prendre le temps d’offrir un peu d’humanité aux patients, de simplement prendre la main d’un patient souffrant. Nous sommes saturés et toute la responsabilité repose sur nos épaules.

Travailler sur une chaîne de production, cela ne m’intéresse pas. Nous n’avons même pas le temps pour nos propres familles et notre vie sociale. Disons-le, la profession devient beaucoup moins intéressante, et ça me choque.

Roger Garnier

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.