/sports/hockey
Navigation

Une affaire d’unités spéciales

Le jeu de puissance des Remparts fait mal aux Saguenéens

Matt Murphy a récolté trois points dans la victoire.
PHOTO journal de québec, THOMAS VERRET Matt Murphy a récolté trois points dans la victoire.

Coup d'oeil sur cet article

Un travail quasi impeccable des unités spéciales a guidé les Remparts vers une victoire de 5-2 sur les Saguenéens, hier après-midi, au centre Georges-Vézina.

Les Diables rouges ont réussi leurs deux premiers buts avec l’avantage d’un homme, avant que Lucas Thérius n’imite ses coéquipiers Matt Murphy et Matthew Boucher dès sa sortie du cachot. Pendant ce temps, l’avantage numérique des Sags n’a produit qu’un seul filet en sept occasions.

«On a fait quelques petites erreurs lors des dégagements en désavantage numérique, mais pour le reste, ça a été bien», a reconnu le pilote des Remparts, Philippe Boucher. Ce dernier voyait son équipe signer une deuxième victoire cette saison, les deux contre Chicoutimi.

«On s’était fait marquer des buts à Shawinigan parce qu’on n’a pas bloqué de lancers et c’est ce qu’on a demandé aux joueurs aujourd’hui», a-t-il ajouté.

Offensive en panne

Pendant ce temps, l’attaque des Saguenéens n’a pas été en mesure de se faire justice. À mi-chemin dans la rencontre, le gardien visiteur, Julian Galloway, avait fait face à sept tirs seulement. Il est finalement parvenu à se réchauffer les pieds en repoussant 22 rondelles.

«Ils ont marqué deux buts chanceux et par la suite, on était sur les talons, a observé Yanick Jean. Ça devient mental et avec le fait que Zhukenov et Roy ne soient pas là, les gars savent que c’est plus difficile offensivement. On sort de notre plan de match et on voit des gestes de frustration, ce qui est normal dans les circonstances.»

En avance 3-0 et après avoir chassé Julio Billia du match, les Québécois ont vu Charles Guèvremont réduire l’écart à deux buts avant la fin de la deuxième. Ross MacDougall a toutefois fait mal aux locaux en déjouant l’ex Remparts Xavier Potvin dans les premières minutes du dernier tiers.

Antoine Marcoux a fait 4-2 peu de temps après, mais les Remparts ont résisté et Massimo Carozza a fermé les livres au moment où son équipe se défendait à quatre contre six.

Murphy pave la voie

Auteur du premier but des siens en plus d’ajouter deux passes, le capitaine Matt Murphy s’est attiré des éloges de son entraîneur. Le défenseur de 20 ans a montré l’exemple aux autres, selon Philippe Boucher.

«À Shawinigan, il avait été dominant en première période avant d’essayer de trop en faire par la suite, a-t-il mis en contexte. On avait parlé de garder les choses simples et c’est ce qu’il a fait. C’est notre leader et quand Murphy bloque des lancers, c’est difficile pour les autres de ne pas le faire.»

Du renfort

Les deux équipes pourront compter sur le retour d’un de leurs piliers, soit le gardien Callum Booth (Remparts) et l’ailier Nicolas Roy (Saguenéens).

Les deux hockeyeurs de 18 ans ont été retranchés du camp des Hurricanes de la Caroline et devraient être de retour avec leur équipe en début de semaine.

5
2
Première période

1-QUE: Matt Murphy (1)

(Carozza, Gentile) -AN-19:50

Punitions: Carozza (QUE) 12:39; Simard (CHI) 18:22.
Deuxième période

2-QUE: Matthew Boucher (2)

(Murphy, Gentile) -AN-3:25

3-QUE: Lucas Thierus (2)

(Moody, Turcotte) 6:35

4-CHI: Charles Guèvremont (1)

(Maltsev, Marcoux) -AN-14:55

Punitions: Allard (CHI) 1:43; Banc (QUE) (purgée par Thierus) 4:28; Turcotte (QUE) 11:33; Guèvremont (CHI) 12:29; Beaton (QUE) 14:16; Gentile (QUE) 18:06.
Troisième période

5-QUE: Ross MacDougall (2)

(O’Brien, Garneau) 2:49

6-CHI: Antoine Marcoux (2)

(Paquin-Boudreau, Bourcier) . . . . . .  6:22

7-QUE: Massimo Carozza (4)

(Dutra) -FD-DN-19:04

Punitions: Boucher (QUE) 10:49; Banc (QUE) (purgée par Thierus) 18:06.
PROLONGATION
Tirs au but

Québec 9 - 10 - 8 - 27

Chicoutimi 5 - 9 - 10 - 24

Gardiens:
QUE: Julian Galloway (G, 2-2-0); CHI: Julio Billia (P, 0-3-1), Xavier Potvin (19:04 3e période).
Avantages numériques:
QUE : 2 en 3; CHI : 1 en 7.
Arbitres:
Alexandre Garon, Olivier Gouin.
Juges de lignes:
Pierre-Luc Huot, Marc Simard.
ASSISTANCE:
1 877